Une information qui circule sur le net et qui me parait révélatrice de l'effet confiscatoire que constitue l'avalanche de taxes et prélèvement divers sur les salaires.C'est en principe la réflexion d'un chef d'entreprise la voiçi:

         Quand je donne 100 euros de salaire à un salarié, il m'en coute 150 ...
         Il ne lui en revient charges déduite que 70...
         Il paiera dessus à une imposition de 30 pct, 21 euros...
         Il lui restera donc après impôt que 49 euros de pouvoir d'achat...
         Il achetera avec des marchandises taxées à une TVA de 20 pct...
         Son pouvoir d'achat résultant des 150 euros de salaire initial sera donc de 39 euros....

         L'Etat, la sécu, les casses diverses, la retraite auront prélevé 111 euros sur la somme versé par le patron.
         Finalement les produits et services que vend le patron ne seront pas compétitifs et le pouvoir d'achat de son employé                restera minimal....

 Cherchez bien s'il y a une erreur....