ScDestinationsVacances331

Les évènements récents qui ont effrayés les français vont faire bouger les lignes en ce qui concernent le choix de leurs lieux de vacances pour cet été.

A l'occasion du Salon Mondial du Tourisme qui s'est tenu en début de mois Porte de Versailles, les opérateurs de voyages et séjours de vacances ont bien noté que la destination Tunisie, depuis l'attaque du Musée du Bardo, n'avait plus le vent en poupe de même que la Turquie et à un degré un peu moindre le Maroc.

La demande,par contre, est en hausse sur un certain nombre de destinations 'refuges' comme l'Espagne, l'Italie et le Portugal en forte hausse.

La Grèce qui voyait la,demande remonter depuis quelque temps, a replongé comme la Turquie du fait des flux migratoires qui les traversent.

La forte baisse de la destination "petit prix", la Tunisie, incite les français, pour l'instant, à tenter les destinations de l'Asie du Sud Est, de la péninsule luso-ibérique ou des nouveaux venus sur ce marché, la Bulgarie et Cuba,sinon à rester chez eux.

Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions définitives aussi loin du début des vacances d'été, mais les baisses de fréquentation de l'Afrique du nord, comme de la Turquie, sont pour ainsi dire dejà acquises, malheureusement pour leurs populations.