Probablement pas et pas plus que moi il y a quelques jours. Commençons donc par les définir.Ce sont des billes de la taille d'un grain de sable qui sont véhiculées par le fluide sous forte pression que l'on envoie dans des roches dans lesquelles on souhaite créer des fractures pour en extraire le gaz ou les huiles qui y sont enfermées.En voila une photo ci contre

ScProppants

Vous avez compris, nous sommes dans le domaine de

ScFracturing

l'extraction des gaz et huiles de schistes! Leur nom provient du verbe anglais to prop qui veut dire soutenir ou étayer. On les utilise pour aider à créer une fracture dans la roche et surtout à maintenir cette fracture ouverte une fois crée par la pression hydraulique du fluide de fracturation que l'on a envoyé.

Ces proppants sont véhiculés par le fluide de fracturation hydraulique, essentiellement de l'eau et divers additifs, et doivent s'insérer dans la fracture et y rester lorsque on récupère le fluide de fracturation et que la pression hydraulique disparait.

L'ancètre des proppants modernes a été...le sable bien sur. Depuis les chercheurs ont trouvé d'autres matières minérales qui offraient de meilleures performances pour faciliter la création de la fracture, permettre l'extraction du gaz et diminuer les coûts. Il s'agit désormais de microbilles en céramiques dont il existe une gamme très vaste en fonction de la performance recherchée et du produit extrait de la roche.

Il faut en effet que lorsque la fracture a été établie et que l'on supprime la pression qui l'a établie, les proppants résistent à la pression inverse de la roche pour la refermer. Il ne faut pas qu'ils s'écrasent et se transforme en fines qui peu à peu colmaterait la fracture.

Il faut également qu'il soit aussi perméable que possible au gaz qui remonte le long des fractures pour arriver à la surface. C'est une question de granulométrie des proppants choisis. Enfin il faut qu'ils soient aussi peu couteux que possible. Un compromis difficile à trouver qui explique qu'il en existe des centaines.

A suivre