La saga du procès de DSK se poursuit. On est maintenant fixé, il plaidera non coupable et la conséquence en est, dans la vision de DSK, de ses avocats et de sa femme, que la victime présumée avait consenti à la relation qu'elle a eu avec lui.Le procès dira ce qu'il en a été réellement.

En attendant,après l'épisode du complot largement diffusé par nos médias et désormais obsolète, celui des amis de DSK le minimisant en "troussage de domestique", merci JF Kahn, ou le jugeant incapable d'un tel acte ou encore affirmant qu'il n'y a pas mort d'homme dans ce qu'il a fait, merci J Lang, nous en voiçi maintenant à la glorification publique du comportement d'Anne Sainclair. Faut il qu'elle ait de l'estime pour son sauteur de mari qu'elle le défende avec un tel acharnement et à un tel coût!!

Certains verront derrière ce comportement une mise en scene voulue par les avocats et relayé complaisamment par les médias. Du point de vue des avocats de la défense, il est essentiel en effet que son épouse qui, si j'ai bien compris ne passerait pas sous l'Arc de Triomphe, montre que cela n'était que broutille dans leur vie de couple. Puisque la parole des Kahn; Levy ou Lang ne passe pas bien dans l'opinion, les images du couple DSK main dans la main sont infiniment plus recevables par l'opinion publique.Alors reportage ou manipulation? On vous avais bien dit que ses avocats étaient très forts!

On peut aussi se poser la question de qui y a perdu ou gagné le plus dans le "piège" tendu à DSK et dans lequel il est tombé. Est ce le parti socialiste qui y a laissé des plumes? Sans doute un peu en passant d'un Président quasi assuré à une bataille plus douteuse, même s'il ont un électorat fidéle.Sans doute aussi pour avoir osé  proposer à nos suffrages comme Président du pays un candidat aux tendances sexuelles si extrèmes.Mais c'est déjà oublié. Est ce la France? Mais qui s'en soucit dans cette bataille d'homme . Est ce le Front National qui y a gagné et dont pourrait être l'instigateur du complot? Mais son influence sur les médias est quasi nulle pour amplifier la "faute", et son adversaire reste la droite.

Est ce Nicolas Sarkozy? Sans doute va t il y gagner une campagne plus facile et une rélection possible. Ce serait un piège tendu de loin en le placant à la tête du FMI, qui avait déjà loupé lors des premières incartades sexuelles de DSK à la tête de l'institution. Et surtout il ne pouvait être certain du bon timing d'une telle erreur de DSK et de son retentissement dans les médias.

Il en est un par contre qui y a beaucoup perdu et dont on ne parle pas. L'Etat d'Israêl et la judéité, une de ses faiblesses comme nous disait DSK(?), qui avait une chance incroyable de mettre à la tête d'un des états les plus influents de la planète un des siens.Un pays qui est membre du Conseil de Sécurité de l'ONU et à ce titre qui a droit de véto sur toute résolution "guerrière" des Nations Unies à son encontre. Au moment même où son soutien traditionnel, les Etats Unis, semblent accepter comme bases de discussions le retour aux frontières de 2007. Imaginez vous DSK, Président des Français, ne pas mettre son véto à de telles résolutions?

Dans ce cas les "comploteurs" seraient des arabes,des palestiniens ou des musulmans. Avec une musulmane comme appat? Et si l'Etat d'Israel se sent attaqué ou plutot a perdu son pion DSK, toute la judéité se doit de monter au front pour le défendre, les Khan, Lang ou Levy jusqu'à son épouse chérie.Mais alors que faisait le Mossad, les services secrets israëliens pendant ce temps, d'habitude très habiles dans ce genre de situation? Aurait il perdu la main?

Tout ceci n'est que spéculations sur la possibilité qu'il y ait eu vraiment complot. Moi qui suis plutôt bon public, je crois plutot à un accès sexuel compulsif de ce malade que semble être DSK dans ce domaine et pas à un complot trop difficile à monter et trop incertain.C'est la montée au front de la judéité de manière très voyante, organisée et parfois au détriment des personnes(cf JF Kahn) qui ont pris la défense de DSK qui m' a paru excessive pour un cas dont les causes me semblaient avérées et m'a forcé à réflechir, peut être tout à fait à tort, j'en conviens.  

Je vous laisse juge de vos conclusions personnelles.... Le procès et les comportements de ses acteurs devrait régulièrement venir alimenter ces réflexions.