Ils vont cette semaine aux personnes, sociétés ou organismes suivants:

  • A GDF Suez et à son Président, Gerard Mestrallet, pour avoir réussi à devenir le second électricien mondial, derrière EDF, grace à la fusion dont je vous avais signalé l'intérêt et qui vient d'entrer dans les faits, avec le britannique International Power.La plus importante fusion-acquisition en Europe en 2010, tous secteurs confondus La société résultante fera en 2010 un Chiffre d'affaire de 84 milliards d'euros,
    En terme de capacité de production d'électricité, elle doublera, avec 107 000 Megawatts l'allemand E.ON et l'Italien Enel pour se rapprocher d'EDF qui  dispose de 136 600 Megawatts mais sans avoir la position de GDF Suez/IP dans le gaz et dans l'eau et l'environnement.
    Autre avantage significatif pour GDF Suez/IP, une présence très importante, apportée par IP, dans les pays émergents et ceux du Moyen Orient. Bref, le partenaire le plus complémentaire qu'ils pouvaient trouver.
    Le tout de manière amicale qui aura le grand avantage, par rapport à des prises de controles plus aggressives, de ne pas monter les équipes les unes contre les autres et de ne pas couter trop cher. C'est en effet par échange d'actifs que se fait la fusion, GDF Suez apportant son parc de centrales hors d'europe à International Power.
    Un très Exceptionnel Bravo à Gerard Mestrallet et à tous ceux qui ont conçu avec lui cette fusion.
  • Aux "business schools" françaises et en particulier à HEC qui sont très présentes dans le classement annuel du Financial Times avec HEC en tête de ce classement pour la cinquième année consécutive(!!!) , l'Insead au troisième rang, l'ESCP Europe à la 7ème place et l'EM Lyon à la 10ème. Associons à cette distinction de Directeur de HEC, Bernard Ramanantsoa qui en a décidé et exécuté la stratégie.
    C'est grace à sa presence sur tous les segments d'enseignement, MBA, Executive MBA, Masters et les formations pour dirigeants et à son soucis de recruter et conserver les meilleurs enseignants chercheurs que HEC a su conquérir et conserver cette première place emblématique.
    Un Grand Bravo bien mérité à HEC, ses enseignants et son directeur.
  • Au groupe de distribution français Auchan qui, bien implanté en Russie, continue d'y progresser alors que le développement du pays après une période difficile liée à la crise reprend fortement.Plus impliqué que les autres distributeurs français dans ce pays, Auchan poursuit sa progression en devenant cette année le troisième groupe de distribution derrière deux groupes russes, X5 RetailGroup et Magnit et devant l'autre européen l'allemand Metro. C'est la poursuite de sa progression et le maintien de ses investissements en Russie et en Chine qui, d'après Auchan, ont permis au groupe de se sortir honorablement de la crise.
    Bravo à tous eux qui y ont participé.
  • Au groupe franco-américain de construction de réacteurs d'avions CFM International, filiale de Safran et de Genéral Electric,qui a annoncé au salon aéronautique de Zhuhai, en Chine, avoir remporté le marché de la fourniture des moteurs de l'avion chinois C 919 produit par la société chinoises Comac comme un concurrent du Boeing 737 ou de l'Airbus A 310 avec son nouveau moteur en développement le Leap X ( Bond X). De qui en rentabiliser le développement même si Boeing et Airbus ne l'adoptent pas pour leurs futurs moyen-courriers successeurs des 737 et A 310 actuels.
    CFM faisait état en même temps d'un nombre de commandes de moteurs en forte hausse au double des commandes prises en 2009. Le CFM 56 comptabilisait en effet 1503 commandes contre 800 l'année dernière à la même période auxquelles il faut ajouter les 184 commandes prises pendant le salon.
    Le carnet de commandes comprend 5500 moteurs soit quatre années pleines de fabrication, jusqu'en 2014.
    Quant au Leap X, il est prévu de le fabriquer dans un nouvelle usine dans les environs de Shangai dans le cadre d'une coentreprise avec le conglomérat d'état AVIC.Un Grand Bravo également à CFM International