ScRosatom012

J'avais eu l'occasion dans un message du 29 novembre 2014 de vous faire part de la politique aggressive dans le nucléaire de la compagnie nationale russe Rosatom face à Areva dont les déboires sont connus et pas encore terminées et les échecs patents, merci Mme Lauvergeon!

Eh bien, ça continue. A l'occasion de la visite en Inde de son directeur général,Serguei Kirienko, le 11 décembre dernier i; a étét procédé à la signature d'un accord entre Vladimir Poutine et le nouveau Premier Ministre Indien,Narendra Modi prevoyant la construction dans ce pays de pas moins de 12 réacteurs de type russe sur les 20 prochaines années.

Et d'annoncer que l'objectif que Rosatom s'était donné, d'atteindre 100 Milliards de dollars de commandes dans le nucléaire avait été atteint en dépit de la baisse du rouble.
Bien sur il y a parfois loin de la coupe aux lèvres et ce n'est pas parce que l'on a signé face aux caméras un accord de coopération que celui çi se transforme immédiatement en commande ferme d'autant de réacteurs!

Rosatom revendique la signature de 23 "documents officiels" dans le monde suivant la localisation indiquée sur la carte ci dessus.Les projets français en comparaison semblent bien modestes avec les deux EPR que EDF Energy doit construire à Hinckley Point en Grande Bretagne, et les 4 Atmea produit de la coopération franco japonaise entre Areva et Mitsubishi pour produire un réacteur de puissance plus modeste véritablement concurrent de VVER russe.

La Russie joue beaucoup la carte géopolitique avec l'aide de Vladimir Poutine, tape un peu plus bas en sureté avec un réacteur de 3eme génération, offre le même avantage qu'Areva du pouvoir fournir une prestation globale " du combustible à son retraitement" et offre le financement.

Evidemment, avec la chute du rouble, c'est là que le bât blesse. Mais dans 15 ou 20 ans beaucoup d'eau aura coulé sous les ponts de Moscou et nous verrons alors lequel de ces deux constructeurs aura véritablement conquis le marché.Il y a,dans le nombre de projets, des clients sérieux qui se sont laissé séduire, La Finlande (!!), la Hongrie, la Chine,ou la Turquie par exemple.

A suivre