J'avais eu l'occasion de vous faire suivre les péripéties de la guerre des yaourts grecs aux Etats Unis dans un message du 1er décembre 2013 que je vous invite à relire. Notre société nationale, en l'occurence, Danone ou Dannon à l'américaine, ne s'y était pas montrée à son avantage en se laissant précéder dans cette innovation par la société turque Agropharma qui vend son yaourt sous la marque Chobani.

La bataille se déplace géographiquement vers la Grande Bretagne et un autre intervenant, d'origine grec celui là, la société Fage émanation de la famille Filippou qui vend son yaourt grec à cette marque. Furieux de constater le succès de ce concurrent turc, Fage a attaqué devant les tribunaux britanniques l'appellation yaourt grec alors que ces derniers n'étaient ni fabriqués en Grèce, ni redevables d'un recette grecque. Une bataille que nous, français, connaissons bien pour l'avoir connue pendant de longues années pour l'appellation Champagne. Encore que, dans notre cas, il y avait une appelllation d'origine reconnue et officielle, ce qui n'est pas le cas du yaourt grec.

Toujours est il que Fage, fort de ce jugement, a réussi à détroner les yaourts grecs Chobani des rayons des supermarchés anglais! Reste maintenant à consolider cette victoire en dehors de la Grande Bretagne, dans des pays où la notion de nationalité d'une recette ou d'un produit n'est pas nécessairement aussi restrictive. On leur souhaite en tous cas Bonne Chance.

Rappellons que l'argument majeur pour ce yaourt dit grec ou à la grecque, est qu'il est hyperprotéiné, le double de la teneur d'un yaourt normal, sans cholestérol et sans matières grasses.Il coute par contre plus cher à fabriquer mais génère une marge bien plus forte. Aux Etats Unis il a pris une part de marché de quasiment 50 pct et genère un chiffre d'affaire de 2 milliards d'euros.En Europe ou il est encore en phase de pénétration, c'est en Grande Brétagne où il a le plus de succès avec 28 pct de part de marché. Il est en très forte progression en Italie. Il stagne par contre à 3pct de part de marché en France, un marché bien verrouillé par Danone, Nestlé et Yoplait.

A suivre...