La miniutarisation n'arrète pas de progresser. Et en particulier dans le domaine informatique où l'on va constamment vers plus de puissance dans moins d'espace et de poids.

C'est une constatation empirique qui fut exprimé en 1965 dans Electronics Magazine par le physicien américain Gordon Moore, employé de la firme Fairchild Semiconductors, l'un des fondateurs d'Intel. Il exprima cette constatation par l'annonce du doublement tous les ans de la complexité des semiconducteurs tel que mesuré par leur nombre de transistor.

Ce qui fut rapidement baptisé Loi de Moore, fut remis en ligne avec la réalité physique de cette industrie par son auteur initial en 1975 en posant que le nombre de transistors des microprocesseurs sur une puce de silicium double tous les deux ans.Ce fut ce que l'on appella la seconde loi de Moore.

ScCleUSBDell

Voila qu'apparait sur le marché une confirmation physique de ce principe avec le lancement par Dell, sous le nom d'Ophélia, d'un ordinateur qui a la forme et le poids d'une clé USB. Bien sur, cet ordinateur est fourni sans l'écran , et est prévu être connecté à n'importe quel écran du foyer.

La clé Ophélia est basée sur le système Android,un système d'exploitation de smartphone,un système qui permet de surfer sur le net  en Wi Fi, qui permet de télécharger des films, d'accéder au cloud qui est désormais le lieu d'accès au principaux logiciels du marché oui de trvailler qsur un document PowerPoint.

Le plus extraordinaire est le coût de cet ordinateur qui a été annoncé par Dell à 100 dollars seulement ! 

Il ne reste plus qu'à attendre sa mise sur le marché qui doit intervenir, aux Etats Unis, en juillet prochain.