550 ans avant Jesus Christ, dans la région de la Cappadoce, le roi de Lydie Crésus, se battait avec l'empire perse dirigé alors par Cyrus. Selon l'historien grec Herodote qui l'a raconté dans ses mémoires, le roi Crésus fit détourner le fleuve Halys,- devenu depuis  le Kizilirmak, le plus grand fleuve de Turquie de nos jours-,pour lui éviter de passer le fleuve a gué avec son armée et lui permettre  d'attaquer par surprise son adversaire perse.

ScTunnelCresus

L'armée de Crésus était donc bloqué au bord de l'Halys sans trop savoir comment le traverser du fait de l'absence de pont ou de gué à cet endroit. Crésus fit donc appeller son conseiller militaire, le célèbre mathématicien Thalès de Millet ( celui du théorème du même nom) et lui demanda comment résoudre le problème.

Celui çi fit creuser un canal dans la montagne pour y faire passer le fleuve et permettre l'installation d'un gué.C'est du moins ce que raconte Hérodote

Pourquoi ne pas avoir construit plutôt un pont me direz vous? D'après le géologue et spéléologue ,Eric Gilli, professeur à Paris VIII, parce que les tufs de la Cappadoce sont très friables et n'auraient pas permis de construire une arche suffisamment solide. Par ailleurs il existait une tradition troglodyte dans la Cappadoce qui aurait orienter les intervenants à creuser plutôt que de batir un pont.

Revenons à notre époque. Si je vous en parle aujourd'hui, c'est parce que le professeur de Paris VIII déjà nommé cui dessus Eric Gilli, prétend avoir retrouvé le dit tunnel, photos à l'appui, dans la Cappadoce moderne. Il ferait 9 m de large et 177 m de long et serait partiellement comblé par de sable ou des limons. Il était probablement haut de 4 m. Un tunnel titanesque qui a du nécessiter le déplacement  de 13 000 tonnes de matériaux...

Eric Gilli, qui a gardé secrets les accès à ce tunnel, cherche des financements pour monter un expédition franco turque ppru explorer l'endroit et le tunnel lui même. Si vous êtes intéressé par cette histoire antique et souhaitez participer, vous pouvez le contacter à Paris VIII.