La voiçi:

" Ce n'est pas le métier des banques de préter aux Etats"