• Savez vous qu'il y a plus de joueurs français dans l'équipe anglaise d'Arsenal qu'au PSG?

  • Partout où notre industrie, dans une branche donnée, a ses représentants qui ne sont pas dans les trois premiers européens de leur profession ils sont, immédiatement ou à terme, menacés de disparition. C'est ce que montre par exemple l'annonce que le fusil qui équipe nos forces arméees, le FAMAS, serait remplacé par un fusil allemand à la suite de l'appel d'offre, maintenant européen et automatique comme comme font semblant de l'ignorer nos gouvernants, lancé il y a deux ans par la DGA, Direction Générale de l'Armement.

    Il s'agit du modèle HK 416 du constructeur allemand Heckler und Koch qui équipe déjà les soldats ds forces spéciales françaises. Il était en concurrence avec des modèles de l'italien Beretta, du germano suisses SigSauer, du croate HS Product et du belge FN Herstal. Le fabricant du Famas, la Manufacture d'Armes de St Etienne est passé à la trappe depuis longtemps et celui d'armes de chasse et de défense Verney-Carron, qui avait essayé de monter une offre avec un israélien, n'avait pas la surface suffisante, financière et de production, pour pouvoir être retenu.

    J'ai cru comprendre qu'à Bratislava, nous gouvernants européens ont parlé d'armée européenne. il serait temps d'y penser en effet car de toutes façons, ils vont bientot avoir tous le même équipement!

  • La cuisine japonaise a ses propres ingrédients et assaisonnements que l'on ne trouve parfois qu'au Japon. En s'étendant à toute la planète, elle se trouve confronté à des difficultés d'approvisionnement et vient de décider d'investir... en France. C'est la ccopérative japonaise Makurazaki qui vient d'investir 2 millions d'euros pour monter, à Concarneau, une usine de "katsuobushi" , un ingrédient produit à partir de thon séché, fumé,et découpé en copeaux pour être utilisé dans les soupes et bouillons dont le traditonnel dashi.

    Il est prévu que la CFTO, Compagnie Française de Thon Océanique, approvisionne l'usine de Concarneau en thon Listao péché dans l'océan indien au rythme d'une tonne/jour pour produire 200 Kilos /jour de katsuobushi. On leur souhaite Bonne Chance pour cette production d'excellence qui se vendra partout en Europe à 100 euros le kilo !

  • Ca fait plus de 50 ans que le traité de Rome, fondateur de l'Europe, a été signé. On vient pourtant seulement de mettre au point le système de gestion des opérations de règlement-livraison pour les achats de titres cotés au travers de l'Europe. Et encore ce système baptiséT2S n'a  t il été accepté que par 4 pays dont la France tout récemment.
    On se demade parfois si nous sommes sérieux pour qu'il nous faille autant de temps pour mettre en place des réformes aussi insignifiantes...

  • Autre réforme qui serait en principe d'importance insignifiante mais qui va poser problèmes pour cause de statut des personnels, la réforme des centres financiers de la Banque Postale. Ceux çi ont été mis en route au moment de la création de la dite Banque Postale et à une époque où les personnels n'avaient pas à avoir de contact avec les clients

    Avec l'arrivée d'Internet, la clientèle communique désormais en tous temps et en particulier le samedi matin ou en dehors des horaires des bureaux. Or les horaires de travail avaient été définis pour coller aux besoins des salariés et pas des clients et il n'y a que 10 pct des effectifs de salariés le samedi matin alors que les activités futures seront davantage tournéees vers les entreprises et les clients professionnel ou patrimoniaux.A suivre avec atttention... 

  • ScTiOne006

    Vous vous demandez parfois quand on vous parle d'economie numérique comme de la technique du futur incontournable de quoi il s'agit et à quoi et à qui elle peut s'appliquer concrètement.En voiçi une application nouvelle pour le monde agricole, le robot TiOne qui pousse les poules à aller pondre dans leur pondoir. Car ces dernières ont la mauvaise habitude de pondre parfois sur le sol, ce qui rend les oeufs souillés et invendables.Le dit Robot va leur faire la chasse pour les ramener vers le pondoir.

  • Vous vous souvenez peut être de la décision brutale de Monsieur Pinault d'abandonner le projet de construction d'un musée sur l'île Seguin pour aller exposer sa collection d'oeuvre d'art à Venise à la Pointe de la Douane, ce qu'il fiit. Son excuse, son age qui faisait que, s'il voulait un jour pouvoir voir sa collection exposée et qu'étant donné la lenteur de l'administration française et de ses politiques, il serait mort avant de l'avoir vu exposée.

    On reparle, 12 ans plus tard, de l'installation d'un ensemble d'espace d'exposition, de galeries,d'ateliers d'artistes...etc par un autre collectonneur dans un batiment conçu par Jean Nouvel à la pointe de l'île Seguin. François Pinault a eu bien raison de ne pas attendre. C'est peut être même d'avoir échappé aux tracas de nos non décideurs qui le maintient en vie et en bonne forme