Ils vont cette semaine aux personnes, sociétés ou organismes suivants:

  • ScSEBmg003

    A la société bien connue SEB dont les activités se développent harmonieusement dans le monde entier et dans des domaines complémentaires de ses productions d'origine.

    Une expansion commencée plus particulièrement en Chine par le rachat progressif du fabricant local de petit électroménager Supor qui continue à tirer la croissance (+17 pct) avec ses produits "asiatiques", cuiseurs à riz en particulier.Au global, malgré un environnement difficile sur les devises et un marché en recul en Amérique du Nord, SEB a vu son chiffre d'affaire progresser de 6 pct mondialement et son résultat de 18 pct.

    Pour l'avenir, SEB racheté récemment le spécialiste allemand des machines à café WMF, son concurrent, également allemand EMSA et 8 pct supplementaires du capital de Supor. De quoi confiorter part de marché et profitabilité pour les années à venir et de voir se poursuivre son appéciation boursière au dela de son plus haut historique actuel.
     
    Une société de toutes évidences bien gérée et qui mérite un Grand Bravo de notre Part 

  • A une start up marseillaise dénommée Traxens pour ses dispositifs électroniques qui permettent de suivre tout au long de leurs parcours les containers maritimes et leurs contenus. Des dispositifs qui sont sur la voie de dévenir le standard de ce marché avec les développements massifs que cela supposent.

    C'est la CMA CGM, le local de l'étape et 3ème mondial du transport maritime conteneurisé , qui les a adopté en premier , bientot suivi du numéro 2, le suisse MSC et ses 450 conteneurs. C'est déjà 3,5 Millions de boites et 20 pct de ce marché émergent que Traxens a su capturer.Les dits dispositifs comprennent différents capteurs qui permettent de suivre en continu les températures, particulièrement critiques pour les conteneurs frigorifiques, l'humidité, les gaz environnants ou émis, la géolocalisation et même le code douanier.Tous éléments qui permettront d'améliorer la productivité de leurs manipulations.

    Traxens espère équiper 60 pct du parc d'içi à 5 ans et atteindre un chiffre d'affaire de 600 millions par an.CMA CGM et MSC ne s'y sont pas trompés qui ont ,tous les deux, pris une participation significative dans Traxens. Au delà du transport maritime, le ferroviaire et le terrestre ainsi que le transport de produits à très haute valeur ajoutée, s'y intéressent de près. La production de ces dispositifs se partagera entre la France et la Chine.

    Un Grand Bravo à Traxens et à son président Michel Fallah.
  • A l'un de nos champions français des traitements de l'eau, Véolia en l'occurence, pour avoir remporté le marché du complexe pétrochimique de Yanshan à 50 kilométres de Pekin, qui appartient à une filiale du pétrolier chinois Sinopec qui y traite 10 millions de tonnes de pétrole par an pour y produire de nombreux dérivés du pétrole, éthylène et acétone, caoutchouc ou résines.

    L'objectif est de réduire la consommation d'eau et d'augmenter significativement le taux de recyclage de cette eau. Le contrat se monte à 130 millions d'euros par an pour une durée de 25 ans soit une valeur globale de 3,3 Milliards d'euros.

    Grace à cette opération dont le PDG de Véolia entend être le fleuron de la technologie de son groupe, Véolia espère doubler son chiffre d'affaire dans le pays qui s'élevait à 600 milions d'euro en 2015