La Suisse dispose, comme nous, d'une école Polytechnique, l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, EPFL, dont la réputation est équivalente à la notre pour la qualité de la formation qu'elle donne à ses élèves ingénieurs.

Elle vient de voir ses élèves se mesurer avec ceux de notre propre Ecole Polytechnique ainsi qu'à l'Université de Southampton à l'occasion du concours HydroContest consacré à l'amélioration du transport maritime de marchandise. Un concours organisé sur le lac Léman depuis 2014 par la fondation suisse Hydros sous la forme de la réalisation d'un modèle réduit au 1/10 ème d'un prototype de bateau de "transport de masse".

Ce sont les élèves ingénieurs suisses qui ont gagné ce concours en inventant un "navire double" constitué d'une sorte de conteneur immergé qui transporte les marchandises, relié à un module de surface qui héberge les systèmes de télécommunication et de commande du navire global. L'avantage de ce navire double réside dans la presque disparition de la vague de surface qui est le principal obstacle à l'avancée d'un navire et dans le fait que, la cargaison étant immergée, celle çi béneficie d'une poussée d'Archimède plus importante qui rend en quelque sorte le navire plus léger et haut sur l'eau.

ScBateauDoubleEPPL397

C'est d'ailleurs un phénomène déjà observé sur les sous-marins qui ont une vitesse plus grande en immersion totale qu'en route de surface.

Ci contre une photo de la maqette mise au point par l'EPFL avant lancement qui a montré un avantage en performance de 30 à 40 pct par rapport à un navire classique. 

Cette option "sous-marine" a connu un grand succès chez les autres concurrents du concours qui vont désormais travailler tous ensemble sur le concept. Il faut en effet améliorer l'étanchèité de la torpille d'une part et d'autre part résoudre le problème du chargement et déchargement de la cargaison qui ne peut se faire qu'en surface.

L'édition 2016 de l'Hydro Contest se déroulera du 24 au 31 juillet à Lausanne sur la lac Léman avec la présence de 26 équipe de 12 nationalités différentes.

A suivre donc