lls vont cette semaine aux personnes, sociétés ou organismes suivants:

  • Au français Jean Pierre Mustier, un banquier, anciennement de la Société Générale, victime de l'affaire Kerviel et passé de ce fait en Italie, appellé chez Unicredit par son PDG de l'époque, Federico Ghizzoni, pour y monter sa banque d'investissement, avant de passer dans un fond d'investissement obligataire, Tikehau. Unicredit vit des moments difficiles après avoir eu une frénésie d'acquisitions qui l'ont mis finalement en difficulté dans un système bancaire italien plombé par la chute des taux d'intérêts et les créances douteuses, suivi du Brexit, qui fait que l'action a perdu 60 pct de sa valeur.Le chasseur de tête Egon Zehnder a été chargé de proposer quatre candidats dont trois italiens et JP Mustier qui l'a emporté. Un Grand Bravo et tous nos voeux de réussite à JP Mustier.
  • A un autre français, Philippe Donnet, qui vient également de prendre la direction de l'assureur italien Generali. Décidement l'Italie réussit bien à nos élites

  • Au groupe Bolloré qui vient de remporter, face à 13 compétiteurs, le marché de l'équipement de la Ville -Etat de Singapour en voitures électriques en autopartage qui comprend  outres les véhicules, les stations de recharge et le système de gestions de l'activité. Une copie d'Autolib que les parisiens connaissent bien et qui fonctionne à la satisfaction des utilisateurs depuis 5 ans.
    La grande force de Bolloré c'est de disposer à la fois des systèmes, des véhicules tout électriques et des stations de recharge dans une prestation toute intégrée là où ses concurrents assemblent stations, bornes, batteries et véhicules.
    Le contrat Singapour est second plus important au monde du groupe Bolloré après celui de Paris avec 1000 véhicules Bluecar et 2000 bornes de recharges. C'est une porte d'entrée idéale pour pénétrer le marché asiatique. Un Grand Bravo.
  • A Alstom pour avoir gagné le contrat de l'extension du métro de Dubaï à la tête d'un consortium qui comprend également l'entreprise de BTP espagnole Acciona, et son homologue turque Gulermak et dont il assurera la coordination comme seul interlocuteur des autorités locales.
    L'extension en question consistera à construire une ligne de 15 km, avec tunnels, viaducs et gares ppur laquelle il fournira les 50 rames, l'alimentation électrique, le système de communication et de controle des billets.10 consortiums avaient manifesté de l'intérêt, 5 avaient déposé des offres dont Mitsubishi Heavy Industries qui avait construit les deux premières lignes.
    Un Grand Bravo à Alstom auquel la specialisation ferroviaire semble bien convenir puisque ce contrat fait suite à un autre contrat de fourniture de 150 trains de transports régionaux en Italie