• Le Brexit se traduit déjà en Angleterre par des reports de projet en attendant que la nouvelle Première Ministre ait pris ses marques pour confirmer ou infirmer de tels projets.Parmi ceux ci on cote l'extension de l'aéroport d'Heathrow pour y construire une 3ème piste. Normalement la sortie de l'Union européenne devrait se traduire par un besoin supplémentaire de contacts avec le reste du monde.

    Autre grand projet en question celui de la Centrale nucléaire d'Hinkley point, même si Emmanuel Macron et le PDG d'EDF ont tous les deux assuré que le Brexit ne se traduirait pas par un changement dans l'engagement de la France dans ce projet. Nous ne nous en plaindrions pas nécessairement...

 

  • Le Royaume Uni est le troisième contributeur au budget européen après l'Allemagne et la France avec 4,93 millions d'euros ce qui ne représente que 0, 23 pct de son PIB soit bien moins que le pourcentage de PIB de l'Allemagne ( 0,52), la France (0,33) et les pays nordiques.

  • La dette française se montait à fin mars à 2137,6 milliards d'euros soit 97,5 pct d'un PIB qui se monte donc à 2192 milliards/an.

  • AccorHotels, la nouvelle dénomination des hotels Accor vient de racheter le groupe hotelier canadien FRHI plutôt implanté dans l'hôtellerie de luxe avec les marques Raffles, Fairmont et Swiss Hotels. Une acquisition qui viendra renforcer le groupe specialisé dans la moyenne gamme avec ses marques les plus connues Ibis, Formule 1, Novotel , Mercure etc et son positionnement très franco-français.

    Ce rachat d'une chaine appartenant à des propriétaires qatarien et saoudiens va changer l'actionnariat du groupe qui comprendra désormais à son capital la Qatar Authority(QA) pour 10,8 pct, la Kingdom Holding Com^pany of Saudi Arabia ( KHC) pour 5,8 pct au coté du groupe chinois Jin Jyang pour 12,6 pct du capital   
  • L'Irlande a vécu des moments très difficiles au moment de la crise des subprimes. Pour s'en sortir, elle a décidé de "casser" l'impôt qu'elle applique aux sociétés en adoptant un taux d'imposition de 12,5 pct. Dans un premier temps ses collègues n'en ont rien dit considérant qu'il fallait bien qu'elle s'en sorte et que plutôt qu'elle ne leur tende sa cebille....
    Désormais, ils rient beaucoup moins à voir s'installer en Irlande les sociétés americaines voire les y voir y installer leurs sièges sociaux. Savez vous par exemple qu'elle a été la hausse du PIB du pays en 2015? 26 pour cent !!!  

  • La Grande Bretagne  cherche à retenir les sociétés implantées chez elle mais que le Brexit va pousser à aller voir ailleurs pour conserver l'avantage d'être considérés comme société de l'Union Européenne pour leurs activités commerciales. La solution? Baisser l'impôt sur les sociétés à 15 pct....

  • En France, le marché du transport ferroviaire est un monopole tenu férocement par la SNCF avec l'accord des pouvoirs publics dont on sait qu'il ont une culture ancestrale anti-concurrentielle. En Allemagne, le marché des transports régionaux est ouvert depuis longtemps à la concurrence et  c'est la filiale de la SNCF, Kéolis qui est très en pointe sur le territoire allemand pour la fourniture de ce service. EIle vient de remporter l'appel d'offre de la région Rhin-Rhur qui dessert 11 millions d'habitants.
    Un marché pour 12 ans à partir de fin 2019.Curieux cette asymétrie de jugement entre les deux pays, leurs opérateurs et leurs autorités, non ?