On nous apprend la mort de Michel Rocard, notre ex Premier Ministre, socialiste dissident puisque fondateur du PSU et concurrent à ce titre à l'époque de François Mitterrand, nommé par ce dernier à ce poste et dont on comprend qu'il y a été dans un souffre douleur exécutant tout autant qu'un Premier Ministre.

J'ai de l'estime pour la personne dont je retiendrais surtout qu'il ait résolu la guerre civile de Nouvelle Calédonie. J'apprend qu'il va avoir droit à des obséques nationales qu'il aurait demandé dans son testament qu'un triple hommage lui soit rendu avec un cérémonie religieuse au temple protestant, un hommage national aux Invalides présidé par le Président de la République et un hommage au siège du PS rue de Solférino.

Je trouve personnellement curieux que, parce qu'il se trouve qu'il a été Premier Ministre, il puisse imposer à la République qu'on lui rende hommage d'abord et de telle ou telle manière en plus. S'il existe une procédure nationale pour les enterrements de premiers ministres, cela me paraitrait tout à fait justifié qu'elle lui soit appliqué mais ce n'est pas au futur défunt d'en décider. Sinon faudra t il faire un Hommage National à Madame Edith Cresson si celle çi l'a mise dans son testament?

Je peux comprendre aussi, s'il n'existe pas de procédure officielle,  qu'un Président de la République puisse en décider ainsi, mais c'est à lui d'en décider comme représentant élu du peuple français mais pas à l'ex Premier Ministre dont je rappelle qu'il est nommé par le Président et pas élu à ce poste.

Bref c'est dommage qu'un grand politique comme lui puisse se permettre de dicter à la République par testament les hommages qu'il pense qu'elle lui doit !