Depuis l'émergence des Booking ou Trip Advisor, l'outil pour se différencier de la compétition et pour rassurer le client sur la validité de son choix est la vérification de la qualité de la prestation par l'accumulation d'avis justifiés d'utilisateurs du site sur le prestataire choisi.

Nos pouvoirs publics ont compris tout l'intérêt de cette méthode et ont choisi de la mettre en oeuvre à leur propre manière pour certifier un niveau de performance dans le domaine qui relève de leur compétence, la vérification de telle ou telle obligation légale. Dans le domaine de la restauration, c'est la sécurité sanitaire des matières premières utilisées et des plats servis au consommateur qui a une importance particulière. Elle est assurée par des agents officiels dépendants du Ministère de l'Agriculture, généralement de formation vétérinaire, qui font ces contrôles tout au long de l'année. Des controles qui restent pour l'instant communiqués seulement au restaurateur et ne sont pas particulièrement fréquents ( une fois tous les dix ans par exemple)

Autant dire que dans ces conditions, les restaurateurs ne sont pas particulièrement attentif à maintenir la bonne qualité sanitaire de la nourriture qu'ils servent à leur clients. Or les choses vont changer avec la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt qui prévoit que les résultats de ces controles sanitaires soient rendus publics sur les sites internet des Ministères de l'Agriculture et de la Consommation à compter du 1er Juillet.

Par ailleurs le résultat de ces contrôles feront l'objet de la délivrance d'un Signe distinctifs de qualité dans ce domaine à afficher dans l'établissement, un Smiley plus ou moins souriant suivant le jugement porté par l'agent du Ministère. Il existera quatre smiley avec différents niveaux d'appréciation, de "Niveau d'Hygiène très satisfaisant" à "Niveau d'hygiène à corriger de manière urgente".

Vous pouvez comprendre l'anxiété que génère l'arrivée de ces Smileys publics chez les restaurateurs qui seront forcément anxiogène pour le client et auront pour effet de repousser le client de l'établissement dès lors qu'il aura identifié un Smiley négatif. Sans compter qu'ils pourront être repris par les Booking et Trip Advisor, ce qui en démultipliera considérablement l'effet.

Une chose est sure, l'hygiène dans les restaurants, dont je sais par d'autres sources qu'elle est souvent discutable, devrait s'améliorer. Attention toutefois au risque et à la tentation pour les restaurateurs de corrompre les agents de l'Etat chargés d'effectuer des controles ayant un tel effet punitif.