07 janvier 2016

Brèves viti-vinicoles

Le réchauffement climatique se traduit déjà par des vendanges plus précoces de deux ou trois semaines, du vin de meilleure qualité, mais sans doute plus fortement alcoolisé. A titre d'exemple le Beaujolais nouveau qui vient de sortir titrait en moyenne 14 degrés alors qu'il y a 20 ans il n'en titrait que 12 et encore avec une utilisation fréquente d'ajout de sucre.Il faut donc se préparer à des pratiques culturales différentes que celles que nous utilisons de nos jours et qui avaient pour but de faire justement  murir le raisin... [Lire la suite]
Posté par CaDerange à 06:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]