• Le BTP français sur le territoire national ne va pas bien. Il cherche donc son salut par tous les moyens, ailleurs qu'en France, d'abord et dans le BTP de spécialité.En particulier dans le creusement de tunnels complexes pour lesquels il a su développer des savoirs sophistiqués et difficiles à maîtriser.

    C'est ainsi que Vinci vient de réaliser avec son partenaire suédois Skanska,le tunnel d'Hallandsis sous la montagne que les trains allant de Malmôe à Göteborg devaient précédemment contourner.Il s'agit de deux tunnels de 5,5 km chacun qui traversait des terrains tendre soumis à de très fortes pressions d'eau. Deux essais précédents s'étaient achevés par l'arrêt des travaux et il  a fallu inventer un tunnelier compatible à la fois avec les roches dures et les roches tendres pour que après dix ans d'efforts, les deux partenaires arrivent à voir la lumière au bout de leur long travail.Il en a couté 850 millions d'euros et dix ans de travaux.

    J'avais dejà eu l'occasion de vous signaler le succès du même Vinci dans l'appel d'offre pour la réfection du système d'assaissement des eaux usées de Londres qui passe aussi par le creusement d'un tunnel dans le lit même de la Tamise. Il réalise également en ce moment un autre tunnel en Ecosse qui traverse des zones de mines anciennes en atmosphère explosive.

    Quant à Bouygues, c'est à Hong Kong qu'il utilise le tunnelier le plus gros au monde ( 17,8 m2) pour percer trois tunnels. Sans compter celui de l'extension de la ligne 14 à Paris ou du tram de Nice.

    Nos deux compères vendent ainsi de l'innovation à la française, seul moyen de se démarquer des opérateurs des pays émergents. De plus en plus d'appels d'offre comportent des portions de parcours redevables de ce "BTP de spécialité" dans lequel nos entreprises se spécialisent. C'est la rançon des villes qui n'arrètent pas de s'agrandir en faisant appel aux techniques enterrées pour leurs mutiples réseaux de services, eaux usées,electricité, gaz, tram, métro et routes, ou énergie.

    Un Grand Bravo à cette industrie bien française