Vous connaissez tous Pïerre Perret, grand poète, connu éternellement pour son Zizi ou pour d'autres chansons qui mèlent la gouaille, la poésie et la délicatesse. Un de mes amis m'a envoyé la vidéo d'une chanson que je ne connaissais pas, intitulée " La Femme Grillagée" qui parle des femmes musulmanes qui sont forçées de porter la burqa dont il dit, avec beaucoup de délicatesse, combien il est incroyable, au jour d'aujourd'hu,i que de telles pratiques moyen-âgeuses existent!

Je ne l'avais personnellement jamais vue ni entendue sur nos radios, télé ou presse ,et la dernière page de cette vidéo des éditions Adèle de 2011 prêtend que la raison en est une censure qui l'interdit depuis le 7 janvier. J'ai vérifié sur le site de Pierre Perret, c'est faux et il n'a jamais été censuré par une quelconque commission . Si jamais vous la recevez, vous pouvez l'écouter mais sachez que c'est un "hoax" comme on dit chez les anglo-saxons 

 Ce que dit Pierre Perret, par contre, c'est que les médias ne la passent pas car il ne fait plus partie de la "Play List" des médias. Trop vieux, Has been, sans doute. Ou pas suffisamment financé par la maison d'édition. La qualité de la chanson ou son importance ne font rien à l'affaire. On ne l'écoute même pas. Pourtant j'ai la prétention de penser que passer régulièrement cette chanson serait le meilleur service à rendre à toutes ces femmes qui vivent de part le monde dans de telles conditions, en Afghanistan ou ailleurs. Plutot que de nous abreuver de Nique ta mère, ta femme, la France ou d'autres horreurs du même tonneau.

Honte aux médias qui ne font pas leur boulot qui va bien au dela de la promotion des tubes des sociétés commerciales. Quel est la justification d'une radio financée par nos impots si elle ne s'intéresse pas aux grands problèmes du monde et ne participe pas à la diffusion de notre culture et de nos valeurs? Car le risque de voir une telle pratique s'imposer un jour à nous et aux femmes de France n'est, je le crains,pas nul dans les 20 ou 30 prochaines années!  

Puisque le fichier que j'ai reçu est trop gros pour passer sur Canalblog, je me permet de vous transcrire les paroles de cette chanson:

La Femme Grillagée      de Pierre Perret

Ecoutez une chanson bien douce,                              Refrain: Quand la femme est grillagée, 
Que Verlaine aurait su mieux faire,                                           Toutes les femmes sont outragées, 
Elle se veut discrète et légère,                                                   Les hommes les ont rejetées dans l'obscurité
Un frisson d'eau sur de la mousse.
C'est la complainte de l'épouse,
De la femme derrière son grillage,
Ils la font vivre au Moyen-âge,
Que la honte les éclabousse

Elle ne prend jamais la parole,
En public, ce n'est pas son rôle,
Elle est craintive, elle est soumise,
Pas question de lui faire la bise.
On lui a appris à se soumettre,
A ne pas contrarier son maître,
Elle n'a droit qu'à quelques murmures,
Les yeux baissés sur sa couture

Elle respecte la loi divine,
Qui dit par la bouche de l'homme,
Que sa place est à la cuisine,
Et qu'elle est sa bête de somme.
Pas question de faire la savante,
Il vaut mieux qu'elle soit ignorante?
Son époux dit que les études,
Sont contraires à ses servitudes

Jusqu'aux pieds sa burqa austère,
Est garante de sa décence.
Dites non au manichéisme,
Au retour à l'obscurantisme.
Jetez ce moucharabieh triste,
Né de coutumes esclavagistes?
Et au lieu de porter ce voile,
Allez vous en, mettez les voiles.

Merci Monsieur Pïerre Perret et Honte à notre monde politico-médiatique sans courage