• Le monde n’arrête pas de bouger, les pays développés ne sont plus les seuls à s’implanter partout dans le monde et les pays émergents ont bien compris les nouvelles règles du jeu. C’est ainsi qu’à l’occasion de la visite récente de Vladimir Poutine accompagné d’une importante délégation, on a pu se rendre compte de l’importance de la présence russe dans la péninsule italienne. L’Italie est en effet le 5ème partenaire commercial de la Russie, le second en Europe derrière l’Allemagne et pas moins de 91 groupes italiens sont détenus par des intérêts russes.
    L’énergie est le premier secteur de présence russe. Gazprom est le premier fournisseur de gaz  de l’ENI dont il fournit un tiers des besoins. L’ENI est particulièrement intéressé au gazoduc South Stream qui acheminera le gaz russe en évitant l’Ukraine. Severstal, le producteur d’acier russe dont on avait parlé comme chevalier blanc lors de la reprise d’Arcelor par Mittal, y est présent depuis 2005, Wind le troisième opérateur de téléphonie cellulaire appartient à l’oligarque Mikhaïl Fridman, le magnat russe Vagit Alekperov vient de prendre le contrôle de la raffinerie de Priolo et le fond d’investissement Pamplona détient 15 pct d’Unicrédit, deuxième banque italienne.
    C’est dire l’importance de la présence russe chez notre voisin italien.

  • Nous connaissons, pour l'avoir vu à la télévision, la cérémonie d'acceptation de la nationalité américaine aux Etats unis. Curieusement,nous connaissons beaucoup plus mal celle qui se pratique en France et dont je crois compendre qu'elle est relativement récente. Elle existe en tous cas et c'est tant mieux. Ce que nous savons encore moins, c'est que la naturalisation française implique l'acceptation ou la pratique de certaines de nos règles de vie de base, dont celle, correcte, de notre langue, l'absence de comportements comme la polygamie,l'excision,la négation de la laïcité, de la tolérance, et de l'égalité homme-femme.
    Le refus de serrer la main des femmes,l'autorité abusive envers épouse, filles ou soeurs, leur confinement à domicile,l'obligation du port du voile, l'interdiction de travailler ou faire des études, le fait de ne pas pouvoir aller seule à la piscine ou de voyager seule, sont des preuves de non assimilation. Notre administration ne nous donne sans doute pas l'impression d'une application stricte de ses critères. Pourtant, l'état s'est opposé à l'acquisition de la nationalité par le mariage dans 46 cas en 2012 après 31 en 2011.Ces refus font souvent l'objet de recours devant le Conseil d'état, 26 en 2012, et il s'est crée un organisme d'aide aux immigrés pour les soutenir face à de tels refus, le Gisti, Groupe d'information et de soutien des immigrés. C'est dire que le respect de ces normes d'intégration sont fortement contestées de facto.

  • Le port de Rotterdam est d'assez loin le plus important d'Europe devant ceux d'Anvers et d'Hambourg et alimente 

    ScTrafficRotterdam en produits d'importation de toutes sortes et de toutes provenances toute l'Europe du Nord. La montée en régime des transports par conteneurs et la baisse des importations de produits pétroliers ont certes modifiés la donne mais sans la changer complètement dans la bagarre qui oppose tous les ports nord européens.

    Pourtant, pour la première fois cette année, le tonnage passé par le grand port batave s'est effrité à 442 millions de tonnes, au profit de Hambourg et du Havre et sa part de marché a perdu deux points à 28,4pct contre 30pct précédemment. Mauvais présage alors que Rotterdam doit inaugurer très prochainement de nouvelles installations portuaires pour conteneurs dans la zone dite Maasvlakte 2? Pas vraiment, mais la matérialisation que d'autres ports européens se sont rapprochés du leader dans leurs équipements et celle d'une autre tendance de fond, le regroupement des transporteurs mondiaux en alliances.
    C'est ainsi que l'alliance P3 entre le danois Maersk, la CMA/CGM française et l'italo-suisse MSC va se traduire par une baisse de moitié du nombre de dessertes entre l'Asie du Sud Est et Rotterdam. De même que la réunion en GIE sous le blason Haropa des ports du Havre, de Rouen et de Paris et le choix de MSC de venir à Port 2000 au Havre contribue à courcircuiter  l'accès par Rotterdam de l'hinterland nord parisien.
    Nul doute que les surcapacités dont souffre la profession mettront quelque temps à se résorber.