Vous savez que notre pays se caractérise par un grand nombre de députés et sénateurs par rapport à sa population. Nous ne sommes pas celui qui en a le plus grand nombre par rapport à sa population, mais nous sommes derrière l'Allemagne, l'Espagne ou des pays fortement peuplés comme le Brésil ou les Etats Unis.

DéputésNombre d’habitants en millionsChaque député représente N habitants
États-Unis 435 303 696 000
Brésil 513 190 370 000
Allemagne 656 83 160 000
Espagne 350 46 130 000
France 487 63 130 000
France 577 63 110 000
Italie 630 60 95 000
Royaume-Uni 646 61 94 000
Pologne 460 38 83 000

Le Président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, a fait état récemment d'une piste pour en réduire le nombre, pour cause d'économie bien sur, en revenant au nombre de députés d'avant la dernière réforme de la carte électorale, soit 491.Le nombre de députés que nous élisons, 577, date en effet de la dernière réforme qui en fut faite, sous le mandat de Premier Ministre de ...... Laurent Fabius, dans les années 1985/86. Curieusement, ce nombre de députés, sans doute pour éviter qu'il n'augmente encore, a été gravé dans le marbre en quelque sorte en l'introduisant dans la Constitution Française lors de la dernière révision constitutionnelle de 2008.

Savez vous pourquoi nous sommes passés aux 577 députés en 2006? Parce qu'à l'époque le parti socialiste, alors au pouvoir, avait souhaité introduire une part de proportionnelle dans le mode de scrutin majoritaire de l'époque. Combiné à la mauvaise presse du pouvoir socialiste après le désastre de l'époque Mauroy et de son fameux daltonisme qui lui montrait tous les feux au verts quand ils étaient rouges (!), les prévisions gouvernementales montraient un large recul du nombre de députés socialistes si rien n'était fait au mode de scrutin. Or l'introduction de cette part de proportionnelle, favorable incidemment au Front National (!!), permettait de sauver un nombre important de députés.La conjonction de l'augmentation du nombre de députés et de l'introduction de cette part de proportionnelle permit, dit on, de sauver une centaine de places de députés socialistes et une vingtaine de députés communistes.

Revenus au pouvoir, la majorité de droite se hata de supprimer la part de proportionnelle mais ne manqua pas de conserver le nouveau nombre de députés !!

Coté sénateurs nous ne sommes pas beaucoup mieux et pour les mêmes raisons, une augmentation de leur nombre  en 2004 qui les a fait passer de de 321 à 348 sénateurs alors qu'au Bundesrat allemand ils ne sont que 69 et aux Etats Unis, ils ne sont que 100 sénateurs à 2 sénateurs par Etat là où nous en sommes à 2... par département !!!

C'est dire l'absence de considération de la part de nos élus pour le portefeuille du contribuable. Etonnez vous après celà que nous en soyions à 35 ans de déficit sans interruption et à bientot 2000 milliard de dettes.

Honte à nos élus par contre qui ne font que penser à leur confort financier personnel.