La rubrique des Bravos de CaDerange est habituellement consacrée à faire ressortir des résultats particulièrement brillants, nouveaux ou inattendus, obtenus par des personnes, des entreprises ou des organismes français.

J'ai décidé de faire une exception cette semaine pour un action faite récemment par le gouvernement norvégien et que j'estime comme particulièrement notable pour mériter des Grands Bravos de CaDerange.

De quoi s'agit il? De la demande du gouvernement saoudien et de diverses personnes privées de financer, pour des dizaines de millions d'euros, la construction de mosquées en Norvège.

Une possibilité de financement de soutien à des communautés religieuses parfaitement légale en Norvège mais qui, à partir d'un certain montant, est soumis à l'accord des pouvoirs publics, par l'intermédiaire du Ministère des Affaires étrangères.Or la décision du Ministère, transmise à l'Arabie Saoudite, a été négative.

Le dit ministère n'est pas obligé de fournir quelque explication que ce soit sur les raisons de sa décision.Le Ministre des Affaires étrangères norvégien, Jonas Gahr Støre, a néanmoins décidé de la commenter en ces termes: "Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n'approuve pas, mais nous avons profité de l'occasion pour ajouter que l'approbation serait paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera considéré comme un crime ".  

C'est cette décision et ses raisons que je voulais saluer d'un Grand Bravo. Nos pouvoirs publics s'honoreraient de réagir à cette prise de position norvégienne en nous indiquant comment s'est passé ou se passe le financement des mosquées de France et quelles contreparties nous avons pu obtenir des pays qui les ont financées, sur le statut de la femme, la sécurité de certaines communautés chrétiennes dans les pays musulmans comme les coptes en Egypte ou les chrétiens du Liban...  

Merci à la Norvège de remettre l'église au milieu du village !