Ca y est, voilà enfin la publication du patrimoine de nos Ministres, voulue par notre Président en réponse à l'affaire Cahuzac et relativement attendue des français. Qu'en dire? Que globalement il y a quand même pas mal de gens riches au gouvernement et qu'ils sont désormais un peu disqualifiés à mon sens pour exprimer les difficultés des petites gens qu'ils ne sont pas et n'ont peut être jamais été. Sinon quelques surprises comme suit:

a/ Le nombre de Ministres restés inconnus ou quasi inconnus du grand public. J'en ai compté 14 sur 39, la moitié, dont certains que j'ai vraiment découvert pour la première fois comme les Victorin Lurel,George Pau-Langevin( c'est une femme),Thierry Repentin,Hèlène Conway-Mouret,François Lamy, Pascal Canfin,Guillaume Garot,Anne-Marie Escoffier ou Sylvia Pinel.

b/Je trouve très étonnant qu'il n'y ait quasiment aucun Ministre à posséder une société qui lui appartienne, ni même des actions de société. Comment peut on diriger un pays, voire un ministère, dans un monde industriel et commercial comme le notre, sans posséder une seule action? C'est extrèmement étonnant et cela explique cette haine de l'entreprise et des entrepreneurs que nous leur connaissons! Il n'est pas étonnant que l'action gouvernementale soit tellement à contre temps des besoins des entreprises avec des ministres qui en décide sans rien en connaitre.

c/ Je trouve très étonnant que le Ministre qui possède quasiment le moins de patrimoine, et de loin, soit celui auquel on a confié le Ministère des Finances, le gardien de  nos sous en quelque sorte. Comme il a eu la même carrière que ses collègues, voire meilleure, et donc des revenus équivalents, ou bien c'est un dépensier compulsif ou un mauvais gestionnaire. Et là c'est inquiétant!

d/Le plus riche d'entre eux, François Fabius, comme Le Monde l'a noté, a su utiliser toutes les astuces légales pour payer le moins possible d'impôts. Dont certaines,- la Préfon-, réservée aux fonctionnaires. Comme quoi on peut appartenir au Parti Socialiste et detester les impôt! Par contre ce n'est pas très brillant vis à vis de son gouvernement et des contribuables, même si c'est parfaitement légal.

La publication de ces patrimoines, incidemment,n'a rien à voir avec une action de prévention quelconque contre l'évasion fiscale dont Jérome Cahuzac s'etait rendu coupable...

Tiens, Cahuzac vient de se confesser! Allez,on tourne la page.