• Le developpement de la voiture électrique va créer un nouveau marché en Europe,celui de la borne de recharge électrique. La Commission européenne prévoit que, sur le seul domaine public, on devrait en installer de l'ordre de 800 000 d'içi 2020 pour un nombre de voitures électriques estimé à 2 millions de véhicules.Dans le domaine privé, les garages, immeubles, ou maison individuelle, il faudra en installer encore bien plus. On table la aussi sur des besoins de l'ordre de 4 millions de prises à cette date
  • Les prises dont nous aurons besoin seront de types différents en fonction de leur localisation. Il y en aura trois grands types, la borne de recharge rapide à recharge en 20 minutes pour une batterie de capacité moyenne qu'elle remplira seulement à 80 pct dans un tel laps de temps. On les trouvera en stations services et sur la voie publique. Pour la recharge chez soi en garage ou en place de parking, c'est la recharge lente qu'il vous faudra pour recharger votre voiture en 7/8hrs durant la nuit en utilisant la capacité de production disponible dans nos centrales nucléaires. C'est d'ailleurs la combinaison idéale et très économique que de faire fonctionner nos centrales en temps masqué pour alimenter à coût marginal et sans émission de CO2, une flotte de voitures électriques que l'on souhaite la plus large possible.Enfin il y aura des bornes à puissance intermédiaire, 2 hrs de charge, pour recharger pendant que vous serez occupés pour des périodes de cet ordre de durée là.
  • Les fabricants se sont déjà,positionnés pour offrir une gamme de bornes sur une gamme de prix qui puisse satisfaire tous les usages et types de clientèle. Certains comme Legrand visent le bas du marché en terme de prix (500 Euros) avec des bornes susceptible d'être connectées à votre prise ordinaire, d'autres comme Schneider se positionnent sur des bornes sophistiquées avec des possiblité de progammation de l'heure de début de recharge ou qui permettent de se caler sur les heures de tarifs minima.Elles seront bien entendu plus chères de l'ordre de 1000 à 1500 euros .L'avenir dira ce que les consommateurs choisiront
  • Le système d'échange de batterie comme proposé par la société Better Place sera également de la partie
  • Enfin, au delà de la prise, il fautdra penser à l'approvisionnement en courant de toutes ces bornes de recharge.Comme je vous l'ai dit plus haut la meilleure combinaison  de source d'approvisionnement et de bornes de recharge est celui des centrales nucléaires,à la capacité de production largement sous utilisée de nuit, avec les recharges lentes ( 7/8hrs) de nuit dans les garages particuliers ou sur les parkings.Une petite difficulté néanmoins, l'heure de pointe de la demande commence se situe vers 19hrs, à l'heure où tout le monde rentre chez soi. Si l'on rajoute la recharge de milliers de voitures exactement à la même heure, on risque de faire sauter le réseau, ou de susciter le démarrage des moyens de production de secours ou d'effacement des pics à forte consommation et émissions de CO2. D'où l'intérêt de prises programmables qui permettront d'éviter de venir surcharger encore le pîc de consommation.
    D'autres difficultés plus locales vont se présenter par quartier voire immeubles.La concentration de bornes de recharge dans certains quartier de bureaux, dans certains immeubles de grande hauteur ou sur certains parkings de  centres commerciaux, risquent également de créer des surcharges de demande, en journée cette fois.
  • La solution c'est la "smart grid" ou grille intelligente sur laquelle travaillent tous les électriciens du monde pour adapter une demande qui va devenir encore plus fluctuante avec une production qui, du fait des énergies renouvelables, va devenir également encore bien plus variable dans le temps. Tout va bouger tout le temps, demande et production en fonction de l'endroit et de l'heure de demande et ce sera aux réseaux à s'adapter.
  • Signalons pour nous, français, qui avons beaucoup utilisé l'électricité pour l'équipement en convecteurs de chauffage de nos maisons, il faudra apprendre à oublier ce type de chauffage domestique qui n'est malheureusement pas très compatible avec les autres exigences des réseaux électriques du futur, aussi intelligents seront il devenus d'içi là!