En même temps que le couple SNCF/RFF et les pouvoirs publics qui les chapeautent passent de plus en plus sous les fourches caudines de l'européanisation et de l'ouverture à la concurrence dont je vous parlais dans mon message du 12 Juillet, la SNCF elle même poursuit son développement propre dans d'autres activités que le transport ferroviaire, à l'international, et avec des statuts de personnels tout à fait différents de ceux des cheminots.

Le fait d'avoir jouit d'un monopole national avait permis à la SNCF d'offrir à ses personnels un statut favorable mais sans doute trop couteux pour des activités concurentielles. Il lui avait permis également de développer des compétences dans de mutiples domaines dont elle s'est aperçu qu'elles étaient commercialisables en tant que telles à l'extérieur de la maison mère et qu 'elle lui permettait de créer et développer des entités compétitives dans d'autres domaine du transport et dans d'autres pays.

C'est ainsi que la SNCF a développé une filiale de droit privé dans les transport urbains, bus, trains et tramways. Elle s'appelle Keolis, est implanté dans 13 pays comme l'Allemagne où elle a remporté des appels d'offres pour les transport régionaux dont les activités et les marchés sont, contrairement à la France, ouverts à la concurrence. Elle transporte 30 pct des passagers des trains régionaux également en Angleterre, une de ses places fortes. Et elle fait 12pct de son chiffre d'affaire en Scandinavie. Globalement Kéolis fait un chiffre d'affaire de 4,4 Milliards d'euros qui représente 13 pct du Chiffre d'affaire de la SNCF et 48 pct en est fait à l'export.

Autre filiale, cette fois dans le transport routier, Géodis, qui fait, elle, 7 milliards d'euros de Chiffre d'affaire. Elle est très implantée dans 15 pays d'Asie et gère un personnel de 31 000 salariés. Elle s'intéresse particulièrement à la Russie où elle vient d"ouvrir une base logistique à Moscou.

Autres filiales, Arep qui est la société d'ingénieurie  dévolue à l'architecture des gares et de grands immeiubles ou centres liée à la mobilité, très présente en Chine et Systra qui est celle, commune à la RATP, d'ingénieurie dans le domaine du ferroviaire pour tous types de train, régionaux,à Grande Vitesse,Métro ou tramways.

Au total, la SNCF est présente dans 120 pays du monde Elle n'y réalise pour l'instant que 23 pct de son chiffre d'affaire global, pense arriver à 30 pct en 2015 et sans doute rajouter une bonne vingtaine de pays nouveaux à son tableau de chasse.

Je ne suis pas d'habitude un grand thuriféraire de la SNCF pour laquelle j''éprouve les réticences du cochon de payant. Je suis par contre tout à fait admiratif de ce qu'elle est en train de construire à l'étranger dans ce remarquable développement international. Continuez comme ça Monsieur Pepy, le monde vous attend!