Scan03

Tous les ans, je peste de ne pouvoir trouver les budgets de dépenses et recettes de l'Etat qu'avec d'extrèmes difficultés dans les publications des gouvernements à l'occasion de leur présentation à l'Assemblée Nationale. Comme si ces chiffres étaient tabous et devaient s'effacer derrière le déficit en pourcentage du PIB qu'ils préfèrent médiatiser à la place! Car bien evidemment il est plus facile d'annoncer cvourageusement 3,5 ou 4,6 pct de déficit que le déficit réel en pct du budget de recettes telle que sa définition mathématique permet de le calculer, c'est à dire "Dépenses - Recettes/ Recettes".

Cette année, sans doute le changement, je trouve ces chiffres dans les journaux comme vous voyez ci-contre pour l'année 2011. Et donc vous voyez que, cette année là, les dépenses de l'Etat étaient de 365 milliards d'euros, ses recettes de seulement 275 milliards d'euros et son déficit de 90,7 milliards d'euros soit un pourcentage par rapport aux recettes de                            33 pour cent !!!!

Et oui, il ne s'agit pas d'un déficit maigrelet de 3 ou 5 pct du Produit Intérieur Brut qui n'effraye personne depuis trente ans mais d'un bon gros déficit massif d'un bon tiers des recettes de l'Etat. 

Voila ce qu'on vous a toujours caché depuis 30 ans en jouant sur les chiffres et les pourcentages et avec le complicité de nos médias, pourtant bourrés d'économistes distingués, parait il.

Et comme les dépenses de l'Etat sont quasi exclusivement des dépenses de personnel, il est impossoible de revenir à l'équilibre du budget sans diminuer très sensiblement les ...effectifs de la fonction publique.

On peut espérer que la crise un jour disparaisse et que l'on puisse revenir à la situation d'avant, quand nous ne faisions qu'un modeste déficit d'une trentaine de milliards d'euros soit...11 pct de déficit tout de même par rapport à nos recettes.Voilà la vrai situation budgétaire de la France, un bon tiers de dépenses de trop....