Ils vont cette semaine aux personnes, sociétés ou organismes suivants :

  • Une fois n’est pas coutume à des femmes, puisque je voudrais aujourd’hui adresser un Grand Bravo à l’équipe féminine de football de l’Olympique Lyonnais qui a fait infiniment mieux cette année que son homologue masculine et professionnelle en remportant la Ligue des Champions, la Coupe de France et le Championnat de France. Elles ont également participé à la Coupe d’Europe féminine sans arriver aux phases finales. Ce n’est que partie remise pour l’année prochaine. Du moins on le leur souhaite
  • A la société de travaux publics Bouygues dont les filiales Honkongaises, viennent de remporter un "contrat du siècle" comme on dit, même s'il est trop tôt dans ce siècle pour que ça puisse être vrai, avec un "morceau de pont". Mais un morceau conséquent puisqu'il s'agit des deux ponts gigantesques qui vont relier Hong Kong aux villes chinoises de Macao et de Zhuhai. Le tronçon lui même qu'a gagné Bouygues fait 9,4 km et la part de Bouygues seul parmi tous les participants au projet, s'y montera à 607 millions d'euros pour un montant total de 1,25 milliards d'euros. Et ce n'est peut être pas fini car l'appel d'offre pour le second tronçon à 1 milliard d'euros seulement est en cours et ses résultats devraient être connus ce mois çi.Bouygues devrait passer cette année le milliard de chiffre d'affaire en Asie soit 10pct du chiffre d'affaire total du groupe dans le batiment et les TP.Pas mal pour une boite française de TP, non? Bravo en tous cas
  • Au professeur Foldès de l'Hopital de Poissy St Germain qui dans les années 1990  a mis au point une opération réparatrice de l'excision, cette pratique africaine barbare malheureusement encore largement répandue en Afrique. Elle consiste à oter le tissu cicatriciel,et récupérer la partie profonde du clitoris pour le ramener à la surface.Près de 3000 femmes ont bénéficié de cette intervention depuis1998 qui a permis à certaine d'entre elles de retrouver leur identité et de diminuer les douleurs dont elles souffraient. Merci également au journal britannique spécialisé dans les publications scientifiques médecalo-chirurgicale, The Lancet (Le bistouri) de nous l'avoir rappelé.
    55 000 femmes en France seraient concernéees par l'excision
    Un Grand Bravo à ce professeur inconnu 
  • Aux chercheurs français du CNRS Gilles Goisselin, Jean-Louis Imbach et Martin Bryant ( à ne pas confondre avec un serial killer australien connu) qui viennent de recevoir de l'Office européen des brevets leur  "prix de l'inveteur européen" de l'année dans la catégorie Recherche pour leur découverte d'un traitement de l'Hépatite B chronique.Ils ont reçu leur récompense à Copenhague le 14 juin en présence de la famille royale danoise.350 millions de personnes dans le monde sont atteint de cette hépatite et 500 000 en meurent tous les ans.£
    C'est grace à vingt ans de recherche sur les analogues nucléosidique qu'ils ont pu identifé l'absence de résistance de cette maladie à l'un d'entre eux, la telbivudine.C'est la compagnie pharmaceutique suisse Novartis qui commercialise la telbévudine 


    Le bonnet d'âne va par contre à notre nouvelle Ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour le cadeau qu'elle vient de faire, avec l'argent des salarés privés à certains salariés ayant été exposés à l'Amiante et ayant été surindemnisés par le FIVA, Fond d'indemnisatioin des Victimes de l'Amiante.Ce n'est pas le remboursement en tant que tel qui est criticable mais le fait que la Ministre ait décidé d'autorité lors d'une rencontre avec les associations de victimes alors que le règlement de l'affaire était en discussion entre les partenaires sociaux, qui gèrent paritairement les caisses, et les victimes. Elle a ainsi accordé des indemnités avec de l'argent qui n'appartenait pas à l'Etat mais, à mon avis, aux salariés !!
    Il ne vous reste plus qu'à les rembourser sur les fonds de votre ministère, Chère Madame! Et un bonnet d'âne, un.
    Signalons une autre décision, discutable à mon avis, de la même Ministre de la Santé qui vient de déclarer qu'elle allait autoriser les dons de sang par les homosexuels jusquà présent interdits! D'après elle, qui n'est pas médecin, mais normalienne, agrégée de Sciences Economiques et Sociales et conseillère d'Etat, il n'y a pas de danger de transfert du virus du sida. Espérons qu'elle a demandé auparavant son avis à Lionel Fabius qui a vécu lui le scandale du sang contaminé qui lui a gaché une belle carrière. Et de deux bonnets d'âne?