Il y a belle lurette que la Poste souhaitait alléger ce qu'elle pense être le fardeau de son activité et qui pour moi n'est que sa raison d'être c'est à dire  transporter les lettres d'un point A à un point B en un minimum de temps.

C'est l'amélioration permanente des moyens de transports, trains puis avions, qui a fait émerger comme une expression incontournable du progrès cette amélioration constante du délai de livraison dans votre boite au lettre ou dans celles des entreprises clientes, qui s'est traduit dans le temps par l'objectif de la Poste de "la lettre à J+1". Hélas ce genre de fantasme coute cher sans que les clients, les entreprises à 70 pct, aient eu vraiment besoin de ces délais raccourçis.C'est à al suite d"une enquète auprès de 70 000 clients qu'il serait apparu que les attentes étaient en fait très diversifiées.le J+1 d'une part, la fiabilité de l'autre, le coût bas pour certains et avec un soucis écologique assez général.

Aujourd'hui donc La Poste nous présente sa nouvelle gamme de temps de livraisons de nos lettres avec la lettre à J+2 à 57cts le prix du timbre et la lettre à J+1, toujours là mais à un prix de timbre de 60 cts.Les 3 cts de différence de tarif entre les lettres J+1 et J+2 seront elles suffisamment attractifs, nul de sait ni ne saura dans un avenir proche.Elle vient d'y rajouter une nouvelle offre pour communiquer, la lettre sur internet, dite lettre prioritaire, que vous transmettez à La Poste par internet et qui sera livrée à son destinataire, imprimée, par le facteur.

Le tout avec une grande campagne de publicité de 3 grandes pages au total. Cerise sur le gateau, pour rendre attractive la lettre J+2, dite lettre verte, elle nous est présentée comme plus écologique car, n'utilisant pas l'avion, elle contribuera moins aux émissions de CO2 de la Poste.Le pourcentage d'économie d'émissions serait de 30 pct ce qui diminuera d'autant la taxe CO2 à venir .La proportion du nouveau courrier "vert" devrait atteindre d'après Jean-Paul Bailly, le directeur de La Poste, les deux tiers de la demande d'içi 3 à 5ans.

La Poste en profite pour se positionner comme un opérateur "vert" en diminuant les avions utilisés, en électrifiants vélos et véhicules de l'entreprise et en offrant de nouveaux services comme le ramassage des papiers à recycler. Elle espère aussi, avec ses nouvelles offres, augmenter ses volumes de courriers qui sont structurellement en baisse régulière de 3/4pct ou son chiffre d'affaire alors que son marché est ouvert à la concurrence depuis le 1er Janvier.

On lui souhaite Bonne Chance!