Non, bien sur, pour la bonne raison qu'elles ne vous sont pas encore tombées sur la tête!!

Les ZAPAS( au pluriel) sont les Zones d'Action Prioritaire pour l'Air qui vont être mise en place dans les villes de France pour se conformer à la règlementation européenne. Une règlementation qui existe  depuis quelques années qui est appliquée dans plus de 180 villes européenes et qui n'a toujours pas été mise en place en France( l'exception française sans doute) bien qu'elle ait été prévue dans la seconde mouture du Grenelle de l'Environnement en jullet 2010. De ce fait nous risquons vraisemblablement des amendes européennes.

La création de ces ZAPA découle de la constatation par l'OMS, Organisation mondiale de la Santé, que d"après elle il y aurait 42 000 morts prématurées en France du fait de la mauvaise qualité de l'air que nous respirons et en particulier en zone urbaine. Sans cela notre espérance de vie, qui n'arrête pas d'augmenter, aurait probablement encore gagné une année ou deux, pour le plus grand agrément des bénéficiaires sans doute!

Huit grandes villes de France, Paris, Lyon, Grenoble, Clermont -Ferrand, Bordeaux, Nice ,Aix en Provence et St Denis(?) mettront donc en place ces ZAPA à partir de Juillet 2012, à titre exploratoire et pour une  durée d'au moins 3 ans. Ouf, nous avons encore un an pour nous y préparer.

Dans ces zones les véhicules les plus polluants ne pourront plus y circuler. Il a donc fallu classer les véhicules en catégories en fonction de la pollution qu'ils émettent.La nomenclature proposée est fondée sur le niveau d'émissions de particules et va toucher en priorité les voitures diesel, la grande spécialité, justement, des constructeurs français.Il y aurait 4 catégories de la catégorie A , les très polluantes à la catégorie D les peu polluantes.En très gros seront en catégorie A les voitures immatriculées avant le 30 septembre 1997,les deux roues immatriculés avant le 30 juin 2004 et les poids lourds et bus mis en circulation avant le 1er Octobre 2001. Au total 10 millions de véhicules soit 25pct du parc de voitures,40pct de celui des deux roues et la moitié du parc de camions et de bus.

On ne sait pas encore qu'elles seront les restrictions à la circulation appliquées car elles seront laissées à l'appréciation des municipalités en terme du périmètre géographique, des restrictions appliquées et de leurs horaires et périodes d'interdictions. La seule chose que l'on peut dire c'est que, même a minima, elles feront mal et aux français les moins riches en priorité.Vous aurez sans doute droit à une pastille verte à coller sur votre pare brise.

En cas d'infraction il vous en coutera 68 euros.

Des zones de ce type existent déjà à Stockholm, Londres, Copenhague, Prague, Berlin et dans 42 autres villes d'Allemagne.La pollution n'y a pas disparu mais elle a montré une vrai diminution et a mis en évidence l'importance d'une zone étendue pour être efficace.

Préparez vous à devoir investir dans une nouvelle voiture....