Ils vont cette semaine aux personnes, entreprises ou organismes suivants:

  • Au facteur d'orgue Pascal Quoirin de Saint Didier, en Provence, qui vient de livrer à l''Eglise de l'Ascension à New York un orgue monumental de 95 jeux, 111 rangs, 6183 tuyaux, 2 consoles et 7 claviers, le plus gros orgue des Etats Unis et le premier importé de France.Cet orgue représente deux ans et demi de travail pour cette PME de 13 personnes.Il sera inauguré officiellement début mai. Un Grand Bravo donc à Pascal Quoirin et à toute son équipe
  • Un bonnet d'ane cette fois pour les dockers du Port de Marseille qui ont retardé la livraison de l'orgue de Pascal Quoirin ci dessus de deux mois.Faire la grève n'empèche pas, en principe, de pouvoir faire preuve d'"intelligence
  • Au tonnelier de Murlin dans la Nièvre, Charlois,qui fait un chiffre d'affaire de 50 millions d'euros par an dont 70pct à l'exportation, et qui emploie 300 personnes qui vient de racheter le tonnelier américain de Californie Winemakers Cooperage. Il est prévu que la société américaine,rebaptisé Charlois Cooperage,voit son effectif doubler d'içi deux mois et devrait fournir en barriques certains des besoins de la division vin américaine du groupe australien Foster, Treasury Wines.Charlois prevoit de se lancer dans la fabrication de tonneaux haut de gamme en chène américain, très apprécié la bas pour atteindre la dizaine de millions de dollars de chiffre d'affaire dans sa filiale
    Charlois avait déjà racheté en 2010 son concurrent corrézien Saury. Le groupe comprend désormais 5 tonnelleries, 2 merranderies, les scieries qui fournissent les pièces en chène fendu pour faire le corps des tonneaux, et deux scieries classiques qui fabriquent avec des chutes de bois impropres à la fabrication de tonneaux, des palettes et des traverses de chemin de fer.
  • A la sociéte SEB, bien connu pour sa fameuse cocotte minute pour ses excellents résultats 2010 avec des ventes en hausse de 15 pct, une rentabilité en croissance dans tous les secteurs qui se traduit par un résultat d'exploitaion en hausse de 41pct, et une baisse forte de l'endettement.
    Seb a su prendre sa chance, il y a quelques années, de s'implanter en Chine en rachetant Supor et en le développant.Pour 2011 c'est une relance générale de la marque Moulinex qui est prévue avec dejà une acquisition externe nouvelle en Colombie. Comme quoi il y a des sociétés, régionales parfois, qui savent prendre le tournant de l'internationalisation et maintenant de la globalisation. Encore Bravo.
  • A la société Somfy, spécialiste des automatismes de volets roulant,qui, elle aussi, poursuit son implantation mondiale.Après la Chine où elle construit une usine pour 110 millions d'euros d'investissement, elle vient de signer un accord avec le leader du marché d'Amérique du Sud (40pct de part de marché) le brésilien Garen Automacao.Somfy veut surfer sur les besoins de sécurité et d'economie d'energie de ces pays et veut devenir le numero 1 mondial de la domotique à partir de son centre de recherche de Cluses.
    Pour l'instant, il en est à un chiffre d'affaire de 852 millions d'euros, en hausse de 12pct,et à un résultat opérationnel de 138 millions soit 16pct du chiffre d'affaire.On lui souhaite Bonne Chance dans cette aventure.