Le plus grand gisement géothermique d'Europe et le plus ancien connu se trouve en Toscane dans la vallée du diable  entre Pise et Sienne et en particulier autour du village de Larderello. Les étrusques l'utilisait déjà il y a plus de 2000 ans comme source d'eau chaude et pour se soigner.En fait toute la région est une gigantesque couvercle de cocotte minute qui flotte au dessus de la croute terrestre qui se trouve seulement à 4000m sous les pieds des habitants.A_126

C'est l'ENEL, l'EDF italienne, qui exploite ce gisement extraordinaire par l'intermédiaire de sa filiale Enel Green Power, l'équivalent de EDF EN et, comme elle, déjà introduite en bourse où elle est dejà valorisée 8.2 milliards d'euros. C'est grace à une trentaine de puits qui s'enfoncent dans la terre jusqu'à lécher la croute terrestre et dans lesquels on envoie de l'eau, que l'on parvient à en extraire les calories;

La puissance installée est de 775 megawatts soit une demi centrale nucléaire type EPR. Le terrain est très fragmenté ce qui permet à la vapeur d'eau, comme dans la photo ci contre, de remonter à l'air libre à une température qui peut atteindre 240 °C.Une forte odeur de soufre justifie le nom de Vallée du Diable qui a été donné à cette zone 

A partir de la, on exploite cette vapeur en la refroidissant dans de gigantesque échangeurs pas vraiment esthétique dans ce paysage avant de faire tourner des turboalternateurs pour produire de l'électricité.La vapeur est également utiliséé dans un réseau de chauffage urbain collectif qui alimente 9000 maisons et 25b hectares de serres. Enfin l'eau une fois refroidie est reinjectée dans la terre pour boucler le cycle géothermique.

Enel EGP a prévu d'augmenter la capacité de production de 200 mégawatts supplémentaires.Globalement, le gisement de Larderello réprésente 13 pct de la production de EGP qui exploite d'autres gisements en amérique latine et aux Etats Unis et a d'autres projets en cours en Espagne, Turquie et Grèce.

Pour la petite histoire, le nom de Larderello vient du français Francois de Larderel qui découvrit tout d'abord de l'acide Borique dans la vapeur d'eau et l'exploitat comme désinfectant.Avant de, en 1904, penser à l'exploiter comme source d'énergie.