A_0001Ca y est le nouveau tunnel du St Gothard qui relie la Suisse à l'Italie est desormais perçé depuis le 15 octobre 2010,comme vous voyez sur la photo ci contre.Il fait 57 km de long, le plus long tunnel au monde devant celui de Sei-Kan au Japon qui ne fait que 53,8 km, et a un diamètre de 9,5m.Il a été percé pour mettre en place une liaison à grande vitesse entre le nord et le sud de l'Europe dans le cadre du plan d'aménagement ferroviaire européen. Une retombée de l'Union Européenne, donc.

Il est prévu enregistrer les passages de 6.5 millions de passagers et 40 tonnes de marchandises par an au rythme de 200 trains par jour. Les premiers travaux ont débuté en 1998 soit il y a dejà 18 ans. Il reste à en aménager l'intérieur avec ...des voies bien sur et ca prendra encore 16 ans pour que les premiers trains y roulent

Pour réduire le temps de percement, il a été utilisé quatre tunneliers qui ont attaqué le percement par 5 accès le long du parcours.Le volume de roche extrait pour les deux tunnels correspond à 5 fois le volume de la pyramide de Khéops.La nouvelle ligne permettra de relier Milan à Zurich en 2h40. Les trains de passagers rouleront dans le tunnel à 250km/h et ceux de marchandise à 160km/h soit le double de leur vitesse de circulation actuelle dans le tunnel du St Gothard existant qui date du 19ème siècle.Pour permettre de telles vitesses, il a fallu recouvrir l'intérieur du tunnel d'un revètement de béton très lisse de 30cm d'épaisseur.

La facture totale du tunnel se montra à 7.2 milliards d'euros et celle de la liaison complète, qui comprend un autre tunnel de 15 km, coutera finalement 12 milliards d'euros.Une nouveauté dans le domaine du financement et du paiement de la facture globalle, il n'y aura pas de péage comme pour passer dans le tunnel sous la Manche mais une taxe sur les poids lourds en transit par la Suisse qui assurera 65 pct de l'ardoise, le reste provenant d'une taxe sur le carburant pour 25pct et de recette de TVA pour 10pct. L'histoire ne dit pas par contre ce qui se passera si la dite taxe est considérée comme trop dissuasive par les transporteurs routiers qui pourrait bien se détourner du transfert par la Suisse et venir envahir nos autoroutes et notre tunnel du Mont Blanc. Nul doute que nos Ministres des transports successifs, en 18ans ont eu le temps de peaufiner une réplique à une telle éventualité

Un dernier bémol temporaire, il manque encore 54 kilomètres de voie ferrée rapide, dont 39 en tunnel, entre Milan et Gènes qui est censé être le point final du traffic fret.Enfin il reste encore 16 ans pour que la voie demarre

Chapeau les artistes !!