Notre Président va se rendre à New York la semaine prochaine pour participer au sommet de l'ONU sur la lutte contre la pauvreté. Ségolène Royal y sera également mais un sujet bien moins important, l'Internationale socialiste.

Le dit sommet est censé revoir les résultats de l'action de l'ONU, de son Progamme Alimentaire Mondial et de son organisation pour l'alimentation et l'agriculture,la FAO par rapport aux objectifs établis au sommet du millénium.

En avant première, deux informations positives. Tout d'abord le Fonds international pour le développement de l'agriculture, le FIDA, annonce que la pauvreté dans le monde aurait fortement regressé et qu'elle n'atteindrait plus que 25 pct de la population contre 46 pct en 1990. C'est le résultat d'une décennie de développement économique accélèré en Asie du Sud Est mais également, quoique à un rythme plus faible, en Afrique. Dans l'Afrique subsaharienne ce taux de pauvreté serait passé de 58 pct à 44 pct dans l'espace de 20 ans et la situation, se serait améliorée, d'après cet organisme, de manière impressionante dans des pays comme le Mali,le Malawi,le Niger,le Sénégal, le Rwanda, l'Ethiopie ou le Ghana.

A_075De la même manière, le nombre d'affamés sur la planète vient de reculer pour la première fois en descendant à 925 millions de malnutris en 2010 contre 1,023 milliards en 2009. Là aussi, c'est le développement économique de l'Asie du Sud Est qui a permis une telle amélioration. Comme quoi quand nous nous plaignons de la concurrence de la Chine, de l'Inde ou du Vietnam, elle a des aspects très positifs pour les populations de ces pays.Nous sommes loin par contre des objectifs du Millenium  qui était de diviser par 2 le nombre d'affamés dans le monde en 5 ans.La Chine et le Vietnam serait sur le point d'atteindre cet objectif pour 2015 Il reste à trouver comment en nourrir, de manière pérenne, 500 millons supplémentaires et ce sera le sujet de la discussion de la semaine prochaine à l'ONU.

Par un effet de balance inévitable, on apprend que le taux de pauvreté aux Etats Unis aurait enregistré une hausse record en 2009 de 15pct. Gageons qu'en Europe,en France et dans tous les pays développés qui subissent les assauts de la comptétitivité chinoise et sud asiatique, il en est vraisemblablement de même.

Un inquiètude forte, la situation du Pakistan dont une partie du territoire grand comme l'Italie est encore sous les eaux, dont les populations ont vu leurs récoltes détruites et pour lequel l'aide mondiale ne se bouscule pas au portillon du fait de l'association dans l'esprit des donateurs privés de ce pays aux talibans et au terrorisme islamique.

Autre inquiétude la montée de cours des matières premières et en particulier de celui du blé qui refléte inondations et incendies en partculier en Russie

Des éléments très positifs en tous cas.