Elle provient du Directeur Ventes, Marketing et Après vente de Volkswagen,Christian Klingler à l'occasion de la présentation de la Golf électrique comme suit:

"Le problème de la voiture électrique c'est le stockage de l'énergie. 200Kg de batteries Lithium-Ion ne font pas mieux que le nombre de kilocalories contenues dans 3 Kg de chocolat"

C'est connu Volkswagen n'y croit pas ou du moins pas pour l'immédiat et dans les volumes que Renault annonce. Il n'en reste pas moins que le problème de base de l'électrique qui est exactement celui décrit par Monsieur Klingler de cette manière imagée, le stockage de l'énergie électrique, reste non résolu.

Il en reste deux autres tout aussi non ou mal résolu. Celui du réseau de prises électriques, inexistantes en habitat collectif, et celui de l'energie primaire utilisée pour fabriquer l'électricité au bout de la prise. Car s'il s'agit de remplacer les émissions d'un moteur thermique par ceux d'une centrale au charbon ou au gaz ,c'est quasiment tomber de Charybde en Sylla.

Pour Volkswagen, c'est pour l'instant une héresie, même si, techniquement, le constructeur est aussi au point que ses concurrents. Pour Renault/Nissan on se positionne au contraire de manière très volontariste et on essaye de surfer sur les subventions pour occuper le marché.Car les parts de marché acquise au tout début dans un marché qui se crée sont peu couteuses à acquérir et infiniment moins couteuses qu'à gagner plus tard sur un marché installé.

Un positionnement scientifique et technique dans un cas, un positionnnemet marketing dans l'autre. L'avenir dira qui des deux gagnera.