De toute évidence je ne connais pas tous les métros du monde! Mais je commence à en connaitre un certain nombre dont certains en province. J'ai pratiqué récemment ceux de Tokyo et de Nagoya au Japon et celui de Barcelone en Espagne. Je connais ceux des Etats Unis, de St Petersbourg en Russie, de Mexico, de Londres, de Berlin, de Rome et d'autres villes encore. Les uns comme les autres étaient plutôt modernes parfois très récents, en général bien équipés, souvent en bon état et surtout propres. Pas de tag dans les voitures, des sièges sur lesquels on peut s'asseoir sans crainte et l'impression que les voitures sont nettoyées tous les jours

Des passagers qui ne mettent pas leurs pieds sur les sièges et qui sont aimables vis à vis des autres voyageurs pour éventuellement se pousser pour vous faire de la place, ou l'échanger avec la votre. Et pas d'odeurs désagréables…

Retour à Paris et retour au métro parisien. Là on est frappé par la saleté des voitures, extérieur et intérieur, la vétusté des fauteuils dont certains sont tout râpés, les immondices qui trainent ca et là, les vitres en plexiglas souvent rayées. Même topo pour les RER dont les pires semblent être ceux gérés par la SNCF. Rajoutez la dessus des incidents de plus en plus fréquents sur les lignes qui font que vous devez désormais intégrer dans vos horaires la probabilité d'un retard qui peut être important.

Je ne sais pas ce qu'en pensent les touristes qui visitent Paris mais je crains que notre métro de leur laisse une impression de saleté repoussante. Alors, Messieurs de la RATP et du Syndicat des Transport parisiens, le STIF qui désormais administre les transports de l'Ile de France, prenez le métro au lieu de vos voitures de fonction et dites nous ce que vous en pensez. Et si possible comparez vous mêmes ou faite faire une campagne de comparaison avec d'autres métro de villes grandes ou petites (dans l'industrie ou chez les sociétés de consulting on appelle ça le benchmarking) et dites nous ce qu'il en est vraiment.

Mais j'ai bien peur que la réponse donnée par cet exercice ne soit très proche de la mienne. Paris pourrait bien avoir le métro le plus sale du monde.