Vous avez sans doute déjà entendu parlé de la dépression des Afars, entre Ethiopie, Somalie et Erythrée, sur la côte est de l'Afrique, juste en vis à vis de l'Arabie Saoudite de l'autre coté de la Mer rouge. Ne serait  ce que parce que Haroun Tazieff, en son temps, nous avait alerté sur le risque de séparation de la plaque Arabique du continent africain et de sa conséquence l'éffondrement de la dépression de l'Afar et la formation éventuelle d'un océan au beau milieu du continent africain AA_016

La partie est de l'Afrique est constituée de la plaque Somalienne, tout au sud de la corne de l'Afrique, de la plaque Arabique de l'autre coté de la Mer Rouge et de la plaque africaine qui constitue l'essentiel de ce continent.La Mer Rouge elle même et le golfe d'Aden sont deux fosses tectoniques qui témoignent de la séparation, au fil des siècles, des plaques africaine et arabique pour la mer Rouge et des plaques somaliennes et arabiques pour le golfe d'Aden.Ces plaques continuent à se séparer à la vitesse de 1.5 cm/an AA_015

L'écartement des plaques tectoniques se produit habituellement au fond des mers et se matérialise par l'érection de ce qu'on appelle des rifts qui sont des émergences de magma volcanique en provenance du manteau terrestre.

La dépression de l'Afar est le seul endroit sur la terre où l'on peut voir, à l'air libre, la séparation des plaques se matérialiser. Une des raisons majeures pour lesquelles elle peut se matérialiser là est que c'est un endroit du globe où la croute terrestre est la plus fine et où le magma est le plus proche de la surface.

Or en septembre 2005,une fissure géante s'est ouverte tout au long de la chaine du Manda Hararo sur une longueur de 60 km et une largeur de l'ordre de 5m avec une profondeur variant de 2 à 12 km. Elle fut accompagnée de divers phénomènes volcaniques et on estime à environ 2KM3 la quantité de magma qui s'est infiltré dans la fissure à cette occasion. Elle fut suivi également de plusieurs autres fissures plus au sud de la dépression.

Les scientifiques estime que le mouvement va se poursuivre et que dans un million d'années la largeur de la dépression de l'Afar aura augmentée de 30 km.A terme on peut même penser que la chaine des monts Danakil se cassera en deux au nord de Djibouti en se rapprochant de la plaque arabique, que la plaque somalienne commencera à se séparer de la plaque africaine et que ce double mouvement pourrait laisser la mer envahir la dépression de l'Afar.

A suivre dans quelques millions d'années