Décidément,on n'arrète pas le progrès. Après le Viagra désormais bien connu pour stimuler l'érection masculine et qui a connu le succès que l'on sait,c'est au tour de la libido féminine de susciter l'intérêt des laboratoires pharmaceutiques.

C'est une molécule appellée Flibanserine, développée initialement comme antidépresseur par le laboratoire Boeringer Ingelheim, qui a trouvé sa voie comme améliorateur du plaisir chez la femme. Une pathologie infiniment moins connue que les troubles de l'érection chez l'homme et moins facile à traiter car d'ordre moins mécanique et plus psychologique que chez l'homme.

L'évaluation des effets de cette molécule en est au stade de la phase III, celle qui précède la mise sur le marché, et ses résultats présentés au Congrès de Médecine Sexuelle à Lyon en ont été reconnu comme incontestables. Simplement le traitement sera totalement différent de celui utilisé avec le Viagra, la prise à la demande, et portera sur le traitement quotidien sur le long terme d'une pathologie qui n'a pas grand chose à voir avec la pathologie masculine.

Mise sur le marché prévue pour 2011.A suivre