Peut être pas, comme moi-même, et c’est sans doute dommage. Il s’agit en effet du site mis en place par la Police, en l’occurrence l’Office Central de Lutte contre la criminalité liées aux technologies de l’information, OCLCTI, pour recueillir les déclarations d’internautes sur des sites, messages ou autres forums à contenu illégaux ou à but d’escroquerie. Car malheureusement la création d’Internet avec les avantages de diffusion ultrarapide et géographiquement très étendue et d’extraterritorialité pour les auteurs d’infraction potentielles a suscité un développement très important de la Cybercriminalité.AA_041

Le premier domaine abordé par les cybercriminels et celui qui est le plus connu est bien entendu celui de la pédophilie dont on s’est aperçu à cette occasion qu’il était bien plus étendue que nous ne pensions.Ca a été la première raison du lancement d’un site de signalement de contenus illicites dont vous ne connaissez sans doute pas l’adresse internet tellement il lui a été fait peu de publicité. Il a depuis été étendu au signalement de l’ensemble des contenus illicites du Web. Il s’appelle donc Pharos et se trouve à l’adresse www.internet-signalement.gouv.fr. Dommage qu’on ne l’ait pas baptisé www.Pharos, plus simple à retenir et à vulgariser mais on ne peut pas demander à notre administration d’avoir des notions approfondies de marketing.

Depuis cette extension,néanmoins, le site a connu une augmentation exponentielle de sa fréquentation (+500pct). Ce sont 52353 signalements qui ont ainsi été constatés dont la moitié pour des tentatives d’escroqueries, une quinzaine de pour cent pour des atteintes aux mineurs, 5 pct pour des contenus xénophobes, racistes ou discriminatoires et un quart pour des causes diverses. Ces 50 000 signalements en gros donnent lieu à 6000 saisies environ des services compétents d’enquête, 1500 transmissions à Interpol pour relaie vers les pays concernés et à l’ouverture de 80 enquètes. Une autre plate forme va d’ailleurs être mise en place pour centraliser au niveau européen le suivi de ces sites illicites.

Car dans le monde internet, vous pouvez couper la tête d’un site illicite un jour et le voir réapparaitre le lendemain dans un autre pays !

Vous connaissez sans doute l’escroquerie dite « nigériane » dans laquelle on vous propose d'aider à faire sortir du pays une  une forte somme provenant d'un héritage nigérian ou autre, moyennant…une petite contribution financière. Vous avez sans doute été informé que vous aviez gagné telle ou telle somme d’argent dans telle ou telle loterie se référant à des noms et des fondations connues (Coca Cola, Clinton, Microsoft etc.). En cette période de catastrophe vous verrez peut être apparaître également des appels à dons que ne seront qu’escroqueries banales.Voiçi quelques exemples des infractions diverses aux lois que vous pourrez observer ou éventuellement dont vous pourriez être victime.Car les criminels et escrocs de tous poils ont vite compris l'étendue que Internet offrait sans risque à leur entreprises

Outre ce site internet vous pouvez également faire appel à des signalements téléphoniques en appelant Info-Escroqueries au 08 11 02 02 17.La aussi ce sont 20 000 signalements environ qui y sont fait tous les ans.

Alors, si par hasard, sur votre email, vous constatez l'arrivée de messages suspects des types ci dessus, n'hésitez pas à en déclarer l'origine au site ci dessus. Vous rendrez service à tous ceux qui se sont ou ce seront un jour laissé prendre à ces propositions alléchantes.