Frédéric Mitterrand, après un début difficile à la Culture, vient de trouver une bonne idée, ou tout au moins de l'entériner si elle était déjà dans les tuyaux: Offrir aux jeunes un accès gratuit à l'information écrite et commentée.

Il vient en effet, depuis le 30 octobre, d'offrir l'abonnement gratuit, une fois par semaine pendant un an, à un quotidien, aux jeunes de 18 à 24 ans qui en ferait la demande auprès des journaux de leur choix. Le tout dans la limite de 200 000 abonnements offerts et en en partageant le coût (10 millions d'euros) moitié moitié avec la profession.

La campagne baptisée "Mon journal offert", a battu tous les records avec 170 000 abonnement déjà enregistrés en dix jours et avec bon nombre de journaux ayant d'ores et déjà épuisés le quota d'abonnement qui leur avait été alloué. Les 200 000 abonnements avaient en effet été répartis au prorata de la diffusion de chaque journal, soit 11280 pour le Figaro, 9700 pour le Monde,2846 pour Libération etc.La plupart des journaux nationaux, grands gagnants de la campagne, ont été pris d'assaut par des demandes supérieures de 30 pct voire plus aux quotas fixés. Le record étant détenu par le International Herald Tribune qui a depassé 14 fois son quota de 650 abonnements!

Au point que les partenaires, le Ministère de la Culture et le syndicat de la Presse Quotidienne Nationale, SPQN, envisagent aujoud'hui d'aller au dela des 200 000 abonnements prévus.

Ce qui est plus particulièrement rassurant c'est que, alors qu'on les présentaient comme peu intéressés par l'information de fond, l'économie, et la presse écrite, les jeunes viennent de démontrer qu'ils ont soif de comprendre comment fonctionne le monde dans lequel ils essayent de s'insérer.

Un grand bravo pour eux ,pour le SPQN dont on espére que ce superbe résultat va remonter le moral et à Frédéric Mitterrand qui a trouver une dépense "culturelle" qui atteindra pour une fois un vaste population, au vu et au su de tous.