Le Salon de l'Automobile de Francfort qui vient de s'ouvrir sera l'occasion pour les constructeurs automobile de nous démontrer tout leur savoir faire pour nous proposer la voiture du futur selon eux. J'ai nommé la voiture électrique totalement électrique c'est à dire propulsée uniquement par des batteries ou hybride, c'est à dire disposant de batteries et d'un moteur thermique conventionnel pour recharger ses batteries.

La presse ne manquera pas de s'esbaudir sur les remarquables qualités de ces vehicules et sur leur "modernité". Pourtant les modèles présentés en avant première ne font que confirmer les inconvenients majeurs que j'ai eu loccasion de vous signaler à pluseurs reprises dans ces colonnes: 200kg de batteries( l'équivalent de 3 personnes) à trimballer en plus durant toute la vie du véhicule, plus, ou beaucoup moins, de coffre à bagages,une autonomie réduite,un temps de recharge exagéré,  pas d'infrastucture pour recharger les batteries, et un surcout prohibitif. Ca fait beaucoup d'inconvenients, vous ne trouvez pas?

Ansi la Mini tout électrique de BMW qui vient d'être présentée à Jean Louis Borloo qui d'après nos médias est "dotée d'un grand capital de sympathie" et offre d'excellentes performances(pour quoi faire?), n'est elle qu'une camionnette dont la partie arrière est utilisée pour le transport des batteries et que vous louerez 850 dollars par mois. Le pied !

Quant à la Mercédès S 500 Hybride "Plug in", c'est à dire qui se branche à la prise pour se recharger, elle ne consomme que 3.2 litres au cent et n'émet que 74 g de CO2 au kilomètre. Par contre son coffre n'a plus rien de familial et il vous faut prévoir de la recharger entre midi et deux! Je vous laisse apprécier l'argumentaire marketing qui va avec: "Après une série de rendez vous matinaux en ville, vous pourrez la brancher sur la prise que le restaurant où vous déjeunez met à votre disposition.Pour ensuite repartir pour une autre demi journée de travail en voiture, toujours sans produire aucun gramme de CO2" ! On croit réver.

Quelqu'un aura t il un jour le courage de chiffrer la quantité d'énergie gaspillée pour transporter toute la vie de la voiture ses deux cents kilos de batteries? Et quelqu'un aura t il le courage de nous rappeller que les basses émissions de CO2 que l'on nous annonce ne sont que de la poudre aux yeux puisque elles sont remplacées par celles des centrales à gaz ou pire à charbon qui ailimenteront la prise électrique pour recharger les batteries(sans compter les 50pct de pertes dans le réseau de transport!)

La voiture électrique est certes inéluctable à terme. Encore faudra t il attendre que nous ayons franchi le saut technologoique qui permette de rendre le surpoids, le survolume et le surcout des batteries actuelles acceptable. Et encore faudra t il que nous acceptions la multiplication des centrales nucléaires qu'il faudra construire pour alimenter ces millions de batteries!

Tout le reste n'est que propagande dans le vent pour vendre, qui ses voitures conventionnelles ou qui son journal, ou pour les politiques, pouvoir se présenter plus vert que vert aux prochaines élections et gagner vos suffrages.....