Le Japon fait partie des pays dont la population est le plus vieille au monde. Et ca ne s'arrange pas puisqu'il est prévu que la proportion de plus de 65 ans en 2025 serait d'un tiers des japonais. Le résultat d'une longévité " normale" pour un pays développé mais surtout d'un taux de natalité très faible, 1.34 à comparer au notre qui cette année à atteint 2.02.

Or le système de retraite japonais n'est pas particulièrement performant et surtout une forte proportion de japonais "oublient" de cotiser au régimes complémentaires soit qu'ils n'en ont pas les moyens soit qu'ils préfèrent économiser et placer leur argent eux mêmes que de le confier à des mutuelles privées.Ce système consiste en une cotisation obligatoire du type de celui de la sécurité sociale mais qui ne vous donne droit qu'à une retraite maximale de l'ordre de 410 Euros( Contre 1100 euros en France).Au delà on trouve une retraite pour les salariés en CDI dont le maximum de prestation est de l'ordre de 1000 euros/mois. Enfin au dela et de manière facultative,il est possible de cotiser à des mutuelles privées.

En 2004 déjà le gouvernement avait fait adopter une réforme qui prévoyait un fort relèvement du taux des cotisations pour le porter de 13.6pct à 18.3 pct en 2017 ( cotisation partagée entre employeur et employés) et une hausse de la part de l'Etat dans la couverture de base.Depuis cette réforme, la démographie et la situation ne se sont pas améliorées et la chute de la bourse va encore les empirer. Il est désormais prévu que le taux de la TVA vienne à la rescousse en passant dans un premier temps de 5 à 10pct pour aller encore plus loin jusqu'à 18pct. Une forte hausse du prix des denrées et une accélération de l'inflation.

En même temps l'age de la retraite passera de 63 ans à 65 ans en 2010.Quant au taux d'emploi des séniors il est actuellement pour la tranche 55/64 ans de 83pct et 29pct des japonais de plus de 65ans travaillent encore! MacDonalds compte dans les rangs de ses employés sur l'archipel pas moins de 3500 employés de plus de 65 ans.

Enfin parmi les mesures prévues être prises la bas la fusion des systèmes de retraite du public et du privé.

Nous qui avons l'habitude de ne pas regarder au dehors ce qu'il s'y passe et de nous plaindre de tout et de rien, refléchissons dans ce domaine à la situation des retraités dans ce pays pourtant fortement développé et remercions tous les jours les jeunes couples qui décident de procréer. Peut être faudrait il aussi que nous considérions d'un oeil moins malveillant une évolution de l'age de départ en retraite que la démograghie et l'accroissement de l'espérance de vie nous imposera tôt ou  tard.