Je vous parle de temps en temps de ce pays africain autrefois prospère et au peuple sympathique, le Zimbabwe pour vous faire part des malheurs terribles qui l’accablent.

Après les folies permanentes de son président sénile, Robert Mugabe, le voici frappé par une maladie que l’on croyait éradiquée et qui réapparaît à cette occasion, le Choléra. 1200 cas en ont été confirmés et ce sont déjà 300 morts qui ont été comptabilisés. D’après Médecins Sans Frontières ce sont 1.4 millions de personnes qui sont menacés de cette épidémie dans la capitale zimbabwéenne, Harare.

Les Zimbabwéens fuient, comme à leur habitude devrais je dire, vers l’Afrique du Sud proche où ils savent pouvoir trouver un système de santé susceptibles de les aider, le leur ayant été passé à la trappe par l’effondrement économique du pays depuis les années 90(36 ans d’espérance de vie moyenne au Zimbabwe !!). Hélas, ce faisant, ils amènent avec eux la maladie chez leurs voisins.

Courage à tous. Sait on jamais, le choléra s’attaquera peut être aussi au Président…