La révolution numérique suit son cours. Avec cette fois une application qui va nous touchrer dans notre vie de tous les jours, je veux parler de l'arrivée du cinéma en trois dimensions.

C'est ce que préfigure en effet l'accord sur le financement aux Etats Unis du grand projet d'équipement des salles de cinema américaines à la fois à la projection numérique et pour une bonne part d'entre elles à la projection en trois dimensions. C'est  Digital Cinema Implementation Partners, DGIP,un consortium crée par les trois plus gros exploitants de salles aux Etats Unis, qui porte le projet. Lequel prévoit d'équiper en projection numérique pas moins de 20 000 salles en trois ans à un cout de 70 000 dollars la salle. Si vous faites le calcul ça fait globalement un investissement de 1,4 milliards de dollars.

La projection numérique veut dire la disparition des bobines de film et de leur distribution et sans doute à terme la centralisation de la projection des films dans les salles équipées à partir d'un dispatching unique. Mais l'avantage financier de la disparition de ces bobines( 1000dollars la bobine) étant pour les compagnies cinématographiques, il était essentiel que ces dernières soient impliquées dans le processus.Cinq d'entre elles,Paramount,la Twentieth Century Fox,Universal Pictures, Walt Dysney et Lions gate on en effet accepté de verser des "frais de copie virtuelle" aux exploitants de salles pour permettre le développement de ce mode de projection.

Ce sont donc 4000 salles qui sont prévues être converties à fin 2009 dont une bonne partie à la diffusion en trois dimensions. Les studios d'animation sont en effet particulièrement demandeurs de la troisième dimension qui leur ouvrira la porte d'effets spéciaux encore plus spectaculaires. Dreamworks Animation, par exemple, a annoncé qu' à partir de Monsters vs Aliens qui sorira en mars 2009 tous ses fims seront désormais produits en Trois dimensions. A cette date là il est prévu que 2500 salles aux Etats Unis puissent les diffuser.

L'Europe devait suivre à court terme, bien sur.