• Elle est de Christian Bonduelle, PDG de la firme du même nom, et concerne la psychose de la baisse du pouvoir d'achat: "La baisse du pouvoir d'achat a été alimentée et amplifiée par les politiques et les médias l'ont relayé. Je suis très frappé par la manière dont on a braqué le projecteur sur les achats alimentaires qui ne comptent que pour 14 pct des dépenses des ménages. Dans le même temps,le gaz, l'électricité,l'essence, le train augmentent et personne n'y trouve à redire".
    Un commentaire semblable au mien dans un message du 1er juin sur l'utilisation de la méthode Coué, mais à l'envers, sur ce sujet par les pouvoirs publics      
  • Réponse de la même personne, à la question de l'objectif du Grenelle de l'environnement de porter de 2 à 20 pct les surfaces agricoles "bio" d'içi à 2020:"Je me demande comment on pourrait nourrir la planète en faisant 20pct de "bio".Un groupe comme le notre ne peut pas se permettre des variations de production de 30 à 40pct d'une année sur l'autre".
    Effectivement les légumes et production "bio" étant supposé ne pas utiliser des engrais et produits phytosanitaires, leur rendement est très variable d'une année sur l'autre.
  • Un coup de colère de la Présidente du Medef sur la création d'une nième taxe supplémentaire pour ....financer le dialogue social , en d'autres termes les syndicats. "Ce qui a été voté à l'Assemblée Nationale est une aberration". a t elle déclaré.On s'oriente vers "une quasi fonctionarisation des organisations professionnelles et syndicales". Je la rassure, c'était déjà le cas!  "La France est endetté comme personne et on continue à créer de nouveaux prélèvements"
    Quant à la compétitivité de nos, produits que cette taxe nouvelle va affecter, qui s'en soucit?
  • De Christophe de Margerie, PDG de Total, ce commentaire qui fait quelque peu froid dans le dos: "Est ce que le prix du brut sera à 200 Dollars un jour? Bien sur. Quand? Je ne sais pas".