Vous connaissez sans doute les iles anglo normandes, ces iles situées dans la Manche au nord de Dinard et à l'ouest de Granville et du Cotentin,qui appartiennent à sa majesté la reine d'Angleterre et qui s'appellent en français les iles de Jersey Guernesey et Sercq.Sans doute est ce à l'exil de Victor Hugo dans une de ces iles(Guernesey ?) que nous devons de les connaitre.

Sercq est la plus petite de ces iles avec seulement 5 km2. Elle dispose d'un seigneur, vassal de la Reine et sans doute descendant lointain de Helier de Carteret, ce seigneur de Jersey à qui Elizabeth 1ere avait donné, en 1565, jurisprudence sur ce rocher, à charge pour lui  de le coloniser, de le protéger des Français et d'en chasser les pirates qui, à l'époque, infestaient les lieux. Il dirige les destinées de l'ile avec l'aide des descendants des quarantes familles d'origine( les tenants) réunis dans un Parlement et quand même de 12 dépûtés élus.

Le mode de vie en est toujours médiéval avec pour seul moyen de locomotion les voitures à cheval et pour activité économique le tourisme( vert bien sur). Seul signe de modernisme, les boites postales chères à tout paradis fiscal...

Les 600 habitants de l'ile avaient en effet en octobre 2006 voté pour se doter d'une Chambre des députés de 28 membres élus au suffrage universel. Depuis on attendait le bon vouloir de la Reine actuelle Elizabeth II. Après consultation de son Conseil Privé  et sous la pression du gouvernement britannique, elle vient d'entériner cette décision.

Sercq va donc devenir un pays démocratique. Longue vie à son Parlement et à ses habitants.