La culture économique des français est particulièrement mauvaise. ce n'est pas moi qui le dit mais pas mal d'hommes politiques dont Michel Rocard et Thierry Breton, ce qui avait amené à mettre en place à grand frais des organismes pour améliorer cette connaissance des mécanismes économiques chez nos concitoyens dont le CODICE, Conseil pour la Diffusion de la Culture Economique ou encore l'Institut pour l'Education Financière du Public.

J'avais reporté dans un message du 2O janvier 2008 que je vous invite à relire, le coup de colère de Michel Rocard qui considérait l'enseignement des mécanismes économiques comme une catastrophe ambulante et qui attribuait au faible niveau des français dans ce domaine le "blocage du dialogue social" dans ce domaine.Je passe sur la polémique concernant le contenu des livres scolaires dans le domaine économique dont les auteurs en étaient visiblement toujours restés à la lutte des classes et au marxisme le plus antédiluvien.

Or l'apprentissage des mécanismes économiques commence à l'école et il est effectivement dommage que le corps enseignant chargé d'éduquer nos enfants, n'ait pas encore compris qu'il n'y avait plus que l'économie de marché à la surface de notre globe.

Sachez qu'à partir de Juin 2008, tous les étudiants des IUFM, Instituts Universitaires de Formation des Maitres, devront effectuer des stages en entreprises, pratique qui sera généralisée pour 2010. 30 000 enseignants et futurs enseignants  passeront chaque année dans des stages obligatoires de découverte de l'entreprise d'au moins 5 jours.Il a fallu pour cela constituer un vivier de 150 entreprises partenaires pour accueillir ces stagiaires un peu particuliers.

A la suite du stage les futurs enseignants devront remplir sic " un rapport d'étonnement" sur ce qui les a marqué durant leur stage! Ce qui est étonnant à mon sens, c'est qu'on ait pu enseigner les mécanismes économiques dans les lycées et collèges depuis de nombreuses années avec des professeurs qui n'avaient jamais mis les pieds dans un entreprise...