• Le groupe de transports maritimes CMA CGM, très spécialisé sur les énormes porte conteneurs et sur les lignes extrème orientales, vient de passer commande de deux yachts de croisière aux chantiers italiens Fincantieri. C'est un métier nouveau auquel s'attaque de manière assez surprenante la CMA CGM. Ce n'est pourtant pas la première tentative du groupe puisqu'il avait auparavant racheté la Compagnie des Iles du Ponant,CIP,forte de 3 bateaux de taille moyenne et le tour opérateur spécialisé Tapis Rouge.Ces nouvelles commandes concernent des bateaux de moyen tonnage(140 metres de long et 130 cabines) et pas des géants des mers comme ceux de Costa, Carnival ou MSC, les trois grand mondiaux de la croisière.
    Si vous avez eu l'occasion de suivre l'émisison spéciale de Thalassa consacrée à un tour du monde en Porte Conteneur de la CMA CGM, sachez qu'elle a résulté en un raz de marée de demande pour des croisières de ce type qui atteignent maintenant 700 à 800 passages par an.
  • Pour remplacer son chef économiste, le français François Bourgignon, la Banque Mondiale a choisi...un Chinois, le professeur Lin Yifu. Un Chinois né à Taiwan et qui a décidé en 79 de passer de l'autre coté du bras de mer qui sépare les deux pays.C'est à la nage et à 26 ans qu'il a ainsi rejoint la Chine Populaire dans laquelle il entamera aussitot une carrière académique brillante qui le mènera à la création et direction du Centre pour la Recherche Economique au coeur de la faculté de Pekin.
    C'est le nouveau directeur de la Banque Mondiale et remplaçant du controversé Paul Wolfowitz, l'americain Robert Zoellick, qui l'a recruté dans le but que son organisme comprenne mieux les problématiques des pays en voie de développement.J'avais eu l'occasion de vous signaler l'esprit d'ouverture de cet américain, en voici une confirmation.But atteint et confirmation, s'il en était besoin, de l'importance mondiale de l'économie chinoise
  • La première école française de management, HEC, Hautes Etudes Commerciales, et l'autre grande école française spécialisée en Sciences Humaines, Communication et études politiques, Sciences Po,ont décidé d'ouvrir à la rentrée prochaine un Master qui permettra à une soixantaine d'élèves triés sur le volet d'obtenir le double Diplome HEC-Sciences Po.Le cursus consistera à une année à HEC pour y apprendre marketing et droit des sociétés, puis une année à Sciences Po à étudier les sciences humaines et une année de stage dans des entreprise publiques et privées.
    Une initiative originale qui n'a pas d'équivalent dans le monde et vise à réconcilier la gestion publique avec la compréhension de l'économie, une combinaison de savoirs qui manque visiblement à notre classe politique. L'ENA n'a qu'à bien se tenir! 
  • L'accord de Londres qui rend possible et simplifie les dépots de brevêts européens va entrer en vigueur au 1er mai 2008. Il permettra de déposer un brevet dans une des trois langues officielles de l'Europe, l'anglais, le français et l'allemand en se bornant à ne présenter dans les trois langues que la partie des revendications et de conserver dans  langue d'origine celle de la description détaillée de l'invention.Une harmonisation européenne, attendue depuis longtemps par les industriels, et qui a du faire antichambre des années face aux défenseurs de la langue française.
    Un bravo à tous ceux qui ont oeuvrés pour rendtre possible un compromis aussi délicat.