La Russie a vecu des périodes difficiles sur le plan financier agrémentées de quelques cracks retentissants de çi de là.Elle semble en avoir retenu les leçons car depuis la hausse du baril de pétrole et du gaz, elle pratique une prudence tout à fait salutaire sur le plan financier. C'est ainsi qu'elle a commencé à rembourser les dettes considérables qu'elle avait vis à vis de l'extérieur et qui ont désormais été totalement apurées. Le tout avec anticipation .

Elle a ensuite mis de coté les excédents de sa balance extérieure ce qui implique de gérer le pays sur la base de budgets annuels excédentaires! Elle en est donc actuellement à avoir accumulé dans un fond dit de stabilisation la somme de 157 milliards de dollars. C fond était alimenté par des recettes fiscales sur le pétrole au delà du niveau de 27 dollars du baril considéré comme la référence budgétaire normale. Le but de ce fond etait de pouvoir disposer de réserves pour les périodes de vaches maigres en même temps que de pouvoir juguler l'inflation en stérilisant cette masse monétaire. L'inverse en quelque sorte de faire fonctionner la planche à billet et le contraire de notre philosophie.

Les reserves continuant à augmenter au taux actuel du baril, les dirigeants russes viennent de décider de transférer une partie importante de ces fonds,125 Milliards de dollars dans un Fond de Réserves cette fois dont la fonction sera la même que celle du fond de Stabilisation précédent( se prémunir contre un retournement des prix du pétrole et du gaz et investir dans des grands projets d'investissement) et d'attribuer l'excédent à un Fond dit de Prospérité Nationale qui est prévu être utilisé ppour financer duverses dépenses et en particulier celles des retraites.

Le mecanisme d'alimentation de ces fonds consistera désormais  à mettre dans le fond de Reserve 10pct du PIB russe global et d'alimenter le fonds de Prospérité Nationale de l'excédent budgétaire, une fois les 10pct de PIB mis de coté dans le fond de Reserve.Les deux fonds seront investis dans des actions et obligations sur le marché mondial.En d'autres termes ce sont ces placements à l'étranger qui vont servir à payer des retraites des russes!

Il avait été crée en France par Lionel Jospin un Fond de Reserves des Retraites également pour boucher le trou des retraites à venir dans les années 2020/2040. Malheureusement les objectifs d'alimentation de ce fond n'ont pas été tenus par les gouvernements suivants ce qui fait que son montant est minimal.Il était de 31.2 milliards d'euros à fin 2006 ce qui ne permettra pas de "mettre de coté" les 150 milliards nécessaire pur boucher le trou. D'autant plus qu'avec la chute des bourses mondiales, les résultats à fin 2007 ne devraient pas être brillant

Vous avez remarqué la puissance montante de la Russie et son interventionisme accru dans les affaires du monde depûis quelques années alors que notre rayonnement à nous, français, dans le même temps n'arrête pas de diminuer. Vous en avez là une des causes. Dans le monde actuel, que nous l'aimions ou non, c'est la puissance financière qui compte bien plus que l'histoire, le prestige ou le rayonnement culturel...