L'informatique poursuit son évolution à grande vitesse vers des logiciels de plus en plus performant et de moins en moins couteux sur fond de compétition acharnée entre les quelques grands acteurs de ce marché qui se le partagent.

C'est ainsi qu'en quelques années, nous sommes passés du logiciel à la demande, developpés en interne dans les services informatiques maisons sur la base de cahier des charges détaillés, aux progiciels, ces logiciels qui se présentent comme un squelette de programmes et sous programmes identiques quelles que soient les applications, le domaine d'activité et le client et dont il reste à faire l'adaptation aux spécificités de l'entreprise, ce que l'on appelle le paramétrage. Avantage de ces progiciels, vous bénéficier de coûts de développements beaucoup plus faibles du fait que ce développement s'effectue pour un grand nombre de sociétés dans le monde. Le passage, comme dans l'automobile, du sur mesure à la série.

Quelques autres avantages: vous bénéficiez de la résolution de problèmes- bugs- rencontrés chez d'autres clients avant que vous même n'y soyez confrontés, donc d'améliorations permanentes et vous bénéficiez surtout de l'intercommunicabilité parfaite entre les divers modules qui le compose. Qui n'a rencontré dans l'informatique traditionnelle les manques de cohérence entre les diverses bases de données de modules developpés au fil du temps par des développeurs différents?

Quelques inconvenients cependant: la nécessité de se fondre dans le moule du progiciel vous impose un type d'organisation et des méthodes standardisées de travail; le progiciel global et unique ne vous garantit pas que vous aurez pour chacun des modules, le plus avancé et le plus performant. Enfin la diminution du nombre de fournisseurs de progiciels intégrés dans le monde ne vous permet pas d'obtenir les prix les plus tirés  et vous êtes parfois obligé d'acheter un logiciel surdimensionné pour vos besoins.

C'est ainsi qu'est apparu une troisième voie qui préfigure peut être l'étape suivante de l'informatique. Celle du logiciel que vous louez en ligne et dont vous pouvez choisir à votre gré de ne télécharger que les modules qui vous intéressent avec l'économie qui en résulte.Ce sont bien entendu les vendeurs de logiciels spécialisés sur telle ou telle fonction de l'entreprise qui ont commencés à vendre de la location en ligne comme l'américain Salesforces.com spécialiste de la gestion de la relation client(CRM) ou de nouveau arrivant sur le marché comme Taleo ou Rightnow.

Même les "gros" de la profession ont crées des filiales, de leur sociétés ou parfois du patron de la société comme celui d'Oracle, Larry Elisson ou celui de Peoplesoft,Dave Duffield avec respectivement Netsuite et Workday. Ce sont enfin les nouveaux "gros" de ce metier, comme Google ou Microsoft qui se diversifient dans ce nouveau metier. C'est également l'approche du géant allemand SAP en lançant sa nouvelle gamme pour PME, Business by Design.Vous avez compris qu'une des raisons du développement de ces nouvelles offres réside dans l'extension aux PME de plus en plus petites de fonctionalités et de systèmes que seules les grandes sociétés pouvaient s'offrir jusqu'à présent.

C'est pourquoi le marché de ces logiciels à la demande est prévu croitre de plus de 20 pct cette année dans le monde à plus de 5 milliards de dollars. C'est donc l'accroissement du marché qui permettra à l'industrie du logiciel informatique de poursuivre sa folle route vers la croissance.

A suivre.